Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2016 → Étude d’aménagement des systèmes agroforestiers en milieux Semi-arides : cas de la plaine de la Mina (Wilaya de Relizane)

Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem (2016)

Étude d’aménagement des systèmes agroforestiers en milieux Semi-arides : cas de la plaine de la Mina (Wilaya de Relizane)

BERKANE Ibrahim

Titre : Étude d’aménagement des systèmes agroforestiers en milieux Semi-arides : cas de la plaine de la Mina (Wilaya de Relizane)

Auteur : BERKANE Ibrahim

Université de soutenance : Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem

Grade : Magister en Sciences Agronomiques Option « Agroforesterie et développement rural durable en milieux semi-arides » 2016

Résumé
Situé dans le Nord Ouest du pays à une centaine de kilomètres à l’Est d’Oran, La Plaine de la Mina, d’une superficie de 930 km2 environ, d’altitude moyenne 80m, d’un climat semi-aride à aride, consiste en une portion subsidence du bassin du Bas-Chélif. Cette plaine subit encore aujourd’hui les conséquences néfastes de l’agriculture conventionnelle : la dégradation des sols (la salinité, l’érosion et perte de la fertilité), l’utilisation intensive des intrants chimiques, la monoculture, faible couvert végétal…etc. comme elle est d’une importance agronomique et économique majeure, il convient pourtant de l’aménager, de la préserver et de bien la gérer, par l’introduction de l’arbre dans les parcelles agricoles en favorisant notamment d’une agriculture plus durable. Les parcelles agroforestières de par leur synergie produisent en effet d’avantage qu’un assolement de culture pure. Ainsi les systèmes agroforestiers ont un objectif de diversifier la production tout en protégeant les cultures, la qualité des sols et des eaux, en stimulant la biodiversité et, peut être, en stockant du carbone. En outre les parcelles agroforestières correctement aménagées et gérées constituent le maillon essentiel de la durabilité et de la performance des écosystèmes agricoles. Après une caractérisation phytoécologique et socioéconomique de la plaine de la Mina, un diagnostic exhaustif de l’occupation du sol et une analyse du fonctionnement des agrosystèmes, l’analyse typologique nous a permet une meilleure connaissance des caractéristiques des exploitations, les aménagements réalisés afin de proposer des aménagements agroforestiers adéquats par l’introduction raisonnée d’arbres sur les parcelles agricoles qui présente des retombées positives, à la fois d’un point de vue économique et agro-environnemental.

Mots clés : Système agroforestier, zone semi-aride, aménagement, la plaine de la Mina, Relizane.

Présentation

Version intégrale (9,44 Mb)

Page publiée le 27 octobre 2019