Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2017 → L’effet de l’irrigation par l’eau magnétisée sur trois cultures (L’orge, la fève et l’haricot)

Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem (2017)

L’effet de l’irrigation par l’eau magnétisée sur trois cultures (L’orge, la fève et l’haricot)

ABDELNEBI, Abdelkarim

Titre : L’effet de l’irrigation par l’eau magnétisée sur trois cultures (L’orge, la fève et l’haricot)

Auteur : ABDELNEBI, Abdelkarim

Université de soutenance : Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem

Grade : Master en Agronomie Spécialité : Gestion durable de l’environnement 2017

Résumé
La rareté des ressources en eaux de faible salinité constitue un problème majeur en Algérie. La majorité des eaux d’irrigation dans la zone aride et semi-aride en Algérie est d’origine souterraine. Les eaux des nappes phréatiques sont fréquemment salées avec une salinité qui dépasse généralement 2.25 dS/m. Pour pallier à ce problème, une nouvelle technologie basée sur la magnétisation des eaux, peut constituer une solution de recours permettant la valorisation de ces eaux en agriculture. De ce fait, ce travail vise à valoriser les eaux salines en agriculture par le procédé de magnétisation ; et de mettre en évidence l’impact de ces eaux sur les différentes composantes de l’environnement, notamment les caractéristiques physico-chimiques du sol ; de l’eau de drainage et le comportement physico morphologique et chimiques des espèces étudiées (Fève Vicia faba L ; l’haricot Phaseolus vulgaris L. et l’orge hordeum vulgar L). Les résultats d’analyses physico-chimiques de l’eau utilisée, dans notre expérimentation, avant et après magnétisation montre que cette dernière entraine une légère augmentation du pH et une légère diminution de la conductivité électrique. Les résultats des essais menés sur les trois espèces végétales, semis dans des pots en plastique de 3kg, dans un milieu à conditions non contrôlées ont montré que l’irrigation par l’eau magnétisée entraine un effet positif en diminuant la conductivité électrique du sol par rapport au sol irrigué par l’eau non magnétisée. En ce qui concerne, l’effet de la magnétisation sur les caractéristiques du matériel végétal, les résultats montrent des effets positifs sur la germination, ainsi que sur la croissance (hauteur de la tige ; longueur de la racine ; surface foliaire, nombre des feuilles) et les paramètres physiologiques, hydriques et chimiques des plantes utilisées

Présentation

Version intégrale (4,38 Mb)

Page publiée le 6 janvier 2020