Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2016 → Contribution à l’étude « in vitro » du pouvoir antagoniste de Trichoderma harzianum et Trichoderma asperellum Vis-àvis d’Ascochyta sp. agent responsable de « L’anthracnose » du pois (Pisum sativum L.)

Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem (2016)

Contribution à l’étude « in vitro » du pouvoir antagoniste de Trichoderma harzianum et Trichoderma asperellum Vis-àvis d’Ascochyta sp. agent responsable de « L’anthracnose » du pois (Pisum sativum L.)

MESFEK, Souheyr ; BELABASSI, Bochra

Titre : Contribution à l’étude « in vitro » du pouvoir antagoniste de Trichoderma harzianum et Trichoderma asperellum Vis-àvis d’Ascochyta sp. agent responsable de « L’anthracnose » du pois (Pisum sativum L.)

Auteur : MESFEK, Souheyr ; BELABASSI, Bochra

Université de soutenance : Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem

Grade : Master en Agronomie Spécialité : Protection des cultures 2016

Résumé
Ce présent travail porte sur l’étude in vitro de l’effet de l’antagonisme des Trichoderma sur Ascochyta sp. l’agent causal de l’anthracnose du pois, en utilisant deux méthodes la confrontation directe sur milieu de culture et la confrontation à distance. Les résultats obtenus montrent que la confrontation directe des colonies des Trichoderma avec celles du pathogène Ascochyta se traduit par une inhibition puis un arrêt de croissance à distance du parasite. Nous remarquons que T. asperellum est la plus inhibitrice sur l’ensemble des souches d’Ascochyta testées. La sporulation des colonies d’Ascochyta sp. en bordure de la zone d’inhibition se trouve fortement réduite. Les résultats de la confrontation indirecte révèlent également une réduction de la croissance et de la sporulation d’Ascochyta sp. sous l’action des substances volatiles émise par Trichoderma

Mots clés : antagonisme, substances volatiles, Trichoderma sp., Ascochyta sp., petit pois, étude in vitro, confrontation directe, confrontation indirecte.

Présentation

Version intégrale (5,84 Mb)

Page publiée le 21 janvier 2020