Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2018 → Activité antimicrobienne des polyphénols d’Elettaria cardamomum

Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem (2018)

Activité antimicrobienne des polyphénols d’Elettaria cardamomum

BENKHEDDA, Fatima ; DJADAOUADJI, Mimouna

Titre : Activité antimicrobienne des polyphénols d’Elettaria cardamomum

Auteur : BENKHEDDA, Fatima ; DJADAOUADJI, Mimouna

Université de soutenance : Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem

Grade : Master en Sciences Alimentaires Spécialité : Nutrition et pathologie 2018

Résumé
La présente étude s’est proposée de tester l’activité antimicrobienne d’extrait éthanolique d’Elettaria cardamomum (EEC) sur une série de souches microbiennes ; bactéries pathogènes de gram positif (Staphylococcus aureus ATCC 33862, Bacillus cereus ATCC 10876 et Bacillus subtilis ATCC 6633) et de gram négatif (Shigella sonnei CECT 584, Pseudomonas aeruginosa ATCC 27853 et Escherichia coli ATCC 25922), Candida albicans ATCC 10231 et Aspergillus niger ATCC 106406. Dans notre étude, l’extrait éthanolique d’Elettaria cardamomum (EEC) obtenu par macération froide avec l’éthanol suivant un protocole bien établi, a servi à l’étude l’activité antimicrobienne. Son activité antimicrobienne a été évaluée en faisant appel à la méthode de diffusion par disques et de micro-dilution à l’aide de microplaques. Les résultats obtenus ont mis en évidence des zones d’inhibition de diamètres dépassant 30 mm, pour Bacillus cereus et Pseudomonas aeruginosa concernant la concentration 50 % d’extrait d’EEC ; en suggérant une forte sensibilité de ces bactéries. La concentration 12.5 % d’extrait d’EEC est active et a un pouvoir inhibiteur sur le Candida albicaus et Aspergillus niger, très faible sur Staphylococcus aureus et Bacillus cereus et presque nulle sur le Escherichia coli. Les Concentrations Minimales Inhibitrices (CMI) ont montré des valeurs variant de 40 à 10 mg/mL d’extrait d’EEC sur les souches pathogènes. L’extrait d’EEC possède une large action et un effet efficient sur Staphylococcus aureus et Shigella (CMI : 10 mg/mL d’extrait d’EEC), comparativement aux autres souches microbiennes. En revanche, une CMI d’extrait d’EEC de 40 mg/mL d’EEC a été enregistrée vis-à-vis Aspergillus niger, Bacillus subtilis et Pseudomonas aeruginosa. Par ailleurs, nous avons constaté que l’extrait d’Elettaria cardamomum étudié possède un effet antibactérien et antifongique contre les germes pathogènes utilisés dans la présente étude.

Mots clés : Elettaria cardamomum, bactéries pathogènes, activité antimicrobienne, pouvoir inhibiteur, concentration minimale inhibitrice (CMI).

Présentation

Version intégrale (4,02 Mb)

Page publiée le 4 décembre 2019