Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2016 → Phytoextraction du cuivre par l’Atriplex canescens (Pursh)Nutt. dans un milieu salin, étude des paramètres biométriques et biochimiques de la plante

Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem (2016)

Phytoextraction du cuivre par l’Atriplex canescens (Pursh)Nutt. dans un milieu salin, étude des paramètres biométriques et biochimiques de la plante

TADJOURI, HOURIA ; BLALTA, KARIMA ; LAYADI, FATIMA ZOHRA

Titre : Phytoextraction du cuivre par l’Atriplex canescens (Pursh)Nutt. dans un milieu salin, étude des paramètres biométriques et biochimiques de la plante

Auteurs : TADJOURI, HOURIA ; BLALTA, KARIMA ; LAYADI, FATIMA ZOHRA

Université de soutenance : Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem

Grade : Master en Biologie Spécialité : Phytotechnologies appliquées aux sols pollués 2016

Résumé
Depuis la révolution industrielle, l’intensification des activités polluantes a contribué à la contamination des sols et elle s’étend à l’échelle planétaire. Compte tenu de ce phénomène, certains végétaux, ont développé, la capacité d’accumuler les contaminants dans leurs tissus. Néanmoins ce n’est que très récemment que la phytorémediation qui se désigne comme étant un ensemble de techniques utilisant les plantes afin d’extraire ,de dégrader ou d’immobiliser les contaminants présentsdans les sols. La forte accumulation des sels aussi bien dans les sols que dans les eaux d’irrigation perturbe énormément la croissance et le développement de la quasi-totalité des plantes. L’étude de ses perturbations chez les halophytes permet d’apporter des meilleurs indications sur l’effet détériorant de la salinité et des métaux lourds. Notre thème phytoextration du cuivre dans un milieu salin par cette plante Atriplex canescens (Pursh) Nutt halophyte qui est de la famille chénopodiacées cultivé dans une serre contrôlé située à Mazagran (Wilaya de Mostaganem), porte sur son étude conduite dans un milieu salin à base de NaCl aux doses de 0.5% et 3% et du soufre de cuivre (CuSO4 5 H2O) aux doses de 2000ppm,2500ppm et 3000 ppm séparément et combinés. Dans l’objectif de suivre et de mesurer l’influence et l’effet des stress métalliques et salins sur les paramètres biochimiques et biométriques. Les résultats obtenus ont montré que l’Atriplex canescens (Pursh) Nutt est résistant à l’excès de cuivre et de la salinité à des concentrations de CuSO4 5 H2O à partir de (2000 ppm-3000 ppm) et3%de NaCl. Il a été enregistré également que le stress salin et métallique n’ont pas affecté d’importantes perturbations biométriques sur la longueur des tiges, la surface foliaire et aussi le volume racinaire Tandis que l’étude du comportement biochimique de la plante, les résultats montrent une diminution de la concentration en chlorophylle et une augmentation considérable de la proline et les sucres solubles dans le système foliaire et surtout dans l’interaction des deux facteurs sulfate de cuivre, NaCl.

Mots clés : phytoextration, Atriplex canescens (pursh) nutt, cuivre, salinité, paramétré biochimique, biométrique

Présentation

Version intégrale (3,78 Mb)

Page publiée le 17 janvier 2020