Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2016 → Etude de l’activité antioxydante et le pouvoir antibiofilm des extraits de plante Artemisia herba alba et Thymus capitatus

Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem (2016)

Etude de l’activité antioxydante et le pouvoir antibiofilm des extraits de plante Artemisia herba alba et Thymus capitatus

Djelti, Souad ; Belhadji, Hassiba

Titre : Etude de l’activité antioxydante et le pouvoir antibiofilm des extraits de plante Artemisia herba alba et Thymus capitatus

Auteur : Djelti, Souad ; Belhadji, Hassiba

Université de soutenance : Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem

Grade : Master en Biologie Spécialité : biotechnologie des microorganismes 2016

Résumé
Les extrais naturels des plantes contiennent une variété de composés phénoliques auxquels sont attribuées diverses activités biologiques. Pour cela nous avons établi à une étude expérimentale pour déterminer l’activité antioxydante, l’effet antibactérien et le pouvoir antibiofilm des extraits bruts obtenus à partir de deux plantes qui ont une grande valeur pharmaceutique, soient le Thymus capitatus et l’Artemisia herba alba. La teneur totale en composés phénoliques a été déterminée en utilisant le réactif de Folin-Ciocalteu, elle est de (161,64 mg/ml) et (131,48 mg/ml) dans les extraits de l’Artemisia herba alba et Thymus capitatus, respectivement. Les flavonoïdes ont été évalués en utilisant la méthode de chlorure d’aluminium (AlCl3), leur teneur est de (16,83 mg/ml) et (14,96 mg/ml) dans les extraits de l’Artemisia herba alba et Thymus capitatus, respectivement. L’extrait méthanolique de l’Artemisia herba alba a représenté une teneur plus élevée en polyphénols et en flavonoïdes par rapport à l’extrait méthanolique de Thymus capitatus. Le pouvoir antioxydant a été évalué par la technique de piégeage du radical libre (DPPH) et la réduction du fer (FRAP). Pour le premier test les valeurs d’IC50 a été estimées à (2,35mg/ml) et (13,62mg/ml) pour l’extrait d’Artemisia herba alba et Thymus capitatus, respectivement. Pour le second test l’extrait Artemisia herba alba (1,131±0,001) a représenté l’activité la plus élevée par rapport l’extrait T. capitatus (0,721±0,001). L’évaluation du pouvoir antimicrobien des extraits méthanoliques par la méthode de diffusion des puits dans un milieu solide, a montré que les deux extraits possèdent un pouvoir antibactérien sur toutes les souches testées de Staphylococcus aureus et Bacillus cereus.

Mots clés : Polyphénols, Flavonoïdes, antioxydant, biofilm, Staphylococcus aureus, Bacillus cereus.

Présentation

Version intégrale (2,63 Mb)

Page publiée le 16 janvier 2020