Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2016 → Etude quantitative des polyphénols et le pouvoire antibactérien des extraits de l’écorce de fruit de grenadier (Punica granatum L.)

Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem (2016)

Etude quantitative des polyphénols et le pouvoire antibactérien des extraits de l’écorce de fruit de grenadier (Punica granatum L.)

Bdoudjenah (ep : Benmssehel ), Meryem ; Merzouge, Linda

Titre : Etude quantitative des polyphénols et le pouvoire antibactérien des extraits de l’écorce de fruit de grenadier (Punica granatum L.)

Auteur : Bdoudjenah (ep : Benmssehel ), Meryem ; Merzouge, Linda

Université de soutenance : Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem

Grade : Master en Biologie Option : Microbiologie Fondamentale et Appliquée 2016

Résumé
Depuis son existence sur terre, l’homme reconnaissait et utilisait les plantes pour sa nutrition ainsi que pour traiter diverses maladies 8T.Le grenadier ‘’Punica granatum L.’’ est un arbre de la famille des Punicacée. La grenade est très appréciée pour ses nombreuses vertus, notamment au niveau cardiovasculaire. Riche en vitamine C et en antioxydants, elle est tonifiante et peut être consommée sous la forme de fruit frais ou transformée en jus. 8TLes extraits naturels des plantes contiennent une variété de composés phénoliques auxquels sont attribuées diverses activités biologiques 8TEtude expérimentale pour déterminer les composés phénoliques totaux et flavonoïdes totaux utilisant spectrophotomètre d’une part et d’autre part une étude sur l’activité antibactérien .par méthodes antibiogramme Les rendements des différents extraits des écorces de Punica granatum L. obtenus sont : 23.38 g pour l’extrait méthanoïque brute et 10.93g pour l’extrait méthanol aqueux. La teneur totale en composé phénolique a été déterminée en utilisant le réactif de Folin-Ciocalteu, elle est de (402.26 µg/ml) et (364.90 µg/ml) dans les extraits méthanoïques et méthanol aqueux de l’écorce du Punica granatum L, respectivement. Les flavonoïdes ont été évalués en utilisant la méthode de chlorure d’aluminium (AlCl3), leur teneur est de (1.258 µg/ml) et (1.597 µg/ml) dans les deux extraits méthanol aqueux et méthanoïque respectivement. L’extrait méthanoïque de l’écorce de Punica granatum a représenté une teneur plus élevés en polyphénol et en flavonoïdes par rapport à l’extrait méthanol aqueux. Les antibiotiques utilisés dans notre expérimentation ont tous montré une réponse positive. La Nitroxoline a montré une efficacité d’inhibition dont la zone est de 20 mm de diamètre avec Escherichia coli et la Streptomycine et pénicilline G, la zone d’inhibition a été de 15 mm avec les Staphylococcus aureus et enfin la Streptomycine a monté un diamètre de 17mm avec Pseudomonas aeruginosa .L’extrait méthanoïque a montré une activité antimicrobienne considérable contre les trois souches bactériennes testées par rapport à l’extrait méthanol aqueux pour des doses qui varient entre 50mg et 100mg. L’évaluation du pouvoir antimicrobien des deux extraits par les deux méthodes de diffusion des puits et des disques dans un milieu solide, a montré que les deux extraits possèdent un pouvoir antimicrobien sur toutes les souches testées (Escherichia coli, Staphylococcus aureus, Pseudomonas aeruginosa).

Mots clés : Punica granatum L., Activité antimicrobienne Escherichia coli, Staphylococcus aureus, polyphénols, Pseudomonas aeruginosa. Polyphénols, flavonoïdes.

Présentation

Version intégrale (2,25 Mb)

Page publiée le 15 janvier 2020