Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2016 → Projection du climat futur sur l’Algérie, par les modèles climatiques CNRM-CM et MPI-ESM

Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem (2016)

Projection du climat futur sur l’Algérie, par les modèles climatiques CNRM-CM et MPI-ESM

FORLOUL, Sedik ; BOUZID, Ahmed

Titre : Projection du climat futur sur l’Algérie, par les modèles climatiques CNRM-CM et MPI-ESM

Auteur : FORLOUL, Sedik ; BOUZID, Ahmed

Université de soutenance : Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem

Grade : Master Option : Adaptation Au Changement Climatique Et Gestion Des Risques Naturels 2016

Résumé
La modélisation du climat de l’Afrique du Nord durant le 21ème siècle a été effectuée dans l’optique d’évaluer les impacts du changement climatique au moyen de l’évolution des précipitations et des températures, et de permettre aux décideurs de prendre des mesures d’adaptation et d’atténuation afin de réduire la vulnérabilité de cette région face aux effets néfastes provoqués par ce phénomène. Le continent africain présente un risque accru de vulnérabilité aux perturbations induites par les changements climatiques. En outre, ainsi que l’illustre le 4ème et le 5 ème rapport d’évaluation du Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC), les capacités du continent en matière d’adaptation demeurent faibles. Aujourd’hui il est sans équivoque que des changements climatiques dus au moins en partie aux émissions anthropiques de gaz à effet de serre sont en cours, et qu’ils se traduisent par une hausse globale des températures. L’analyse des observations météorologiques du 20ème siècle montre une nette tendance à un réchauffement global. Cette tendance largement visible, avec une accélération nette du réchauffement à partir des années 1980. Dans ce travail nous allons analyser le comportement du climat futur à travers des indicateurs climatiques de surface à savoir (T2mean, T2max, T2min et les précipitations annuelles) simulées entre 1995 et 2100 par deux modèles climatiques européens, CNRM-CM5 de Météo France et le modèle MPI-ESM-LR (Earth system model of Max Planck Institute for Meteorology/Allemagne). En analysant l’évolution temporelle, les projections de différents scénarios ainsi que les anomalies.

Présentation

Version intégrale (13,5 Mb)

Page publiée le 14 janvier 2020