Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2016 → Impacts du changement climatique sur les écosystèmes forestiers méditerranéens de l’Algérie

Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem (2016)

Impacts du changement climatique sur les écosystèmes forestiers méditerranéens de l’Algérie

HAMMOU, Noureddine

Titre : Impacts du changement climatique sur les écosystèmes forestiers méditerranéens de l’Algérie

Auteur : HAMMOU, Noureddine

Université de soutenance : Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem

Grade : Master Spécialité : Adaptation au changement climatique et gestion des risques naturels 2016

Résumé
Ce mémoire de master « Impacts du changement climatique sur les écosystèmes forestiers méditerranéens de l’Algérie » s’est réalisé dans le cadre du projet européen Tempus « Building CLIM change ADAPTation capacity in Morocco ,Algeria and Tunisia CLMADAPT » en collaboration entre le département de chimie de la faculté des sciences exacte et de l’informatique. Il présente la justification de l’adaptation pour les écosystèmes forestiers méditerranéens Algériens (réduire les impacts du changement climatique). Etablir un lien entre la résilience, l’atténuation et l’adaptation pour les écosystèmes forestiers Algériens constitue un nouveau défi : l’adaptation est un nouveau sujet pour l’étude et la recherche des forêts Algériens. Dans ce mémoire on a utilisé les outils de traitement nécessaires tels que SIG, cartographie et télédétection pour traiter et analyser les données recueillent à partir des fichiers cartographiques, des relevés climatologiques et des images satellitaires. Notre étude s’est réalisée dans deux sites différents ; zone Ouest d’Algérie Nord occidentale (zone écologique de Mostaganem) et zone Sud d’Algérie centrale (zone écologique de Djelfa). Pour le choix des stations d’étude et pour chaque site teste on a obtenu des transects longitudinaux et latitudinaux à l’intérieur des stations pour que notre dispositif soit représentatif car l’étage bioclimatique et les conditions climatiques varient avec la position géographique, au total 31 stations d’étude d’un km² sont étudiées Pour délimiter ces stations, nous avons utilisé le logiciel ArcGis 10.0. D’après nous résultats la zone écologique de Mostaganem est passée de l’étage bioclimatique semi-aride supérieur à hiver tempéré en première période (1913-1937) à l’étage semi-aride supérieur à hiver chaud en deuxième période (1981-2009) et la deuxième zone écologique (Djelfa) est passée de l’étage bioclimatique semi-aride inferieur à hiver froid en première période (1913-1937) à l’étage aride supérieur à hiver frais en deuxième période (1978- 2007). A présent, la gestion des forêts algériennes doit être adaptée d’une façon qui facilitera les transitions au fur et à mesure que le climat change. Compte tenu de l’immense diversité des écosystèmes forestiers Algériens et des circonstances locales, toute une série de mesures d’adaptation sont nécessaires et dont les mieux appropriées peuvent être sélectionnées pour chaque situation. Dans chaque forêt, l’adaptation des espèces présentes, leurs relations entre elles et leur capacité à fournir des biens et des services seraient en constante évolution.

Présentation

Version intégrale (7,1 Mb)

Page publiée le 14 janvier 2020