Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2019 → Phytoextraction de cuivre par l’Atriplex dans un milieu salin

Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem (2019)

Phytoextraction de cuivre par l’Atriplex dans un milieu salin

GHAMNIA, YOUCEF

Titre : Phytoextraction de cuivre par l’Atriplex dans un milieu salin

Auteur : GHAMNIA, YOUCEF

Université de soutenance : Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem

Grade : DOCTORAT EN SCIENCES 2019

Résumé partiel
L‟Atriplex constitue une réserve fourragère importante, elle est capable d’accumuler de grande quantité de sel dans ces tissus, elle est intéressante pour la dépollution des métaux lourds dans les sols. Le cuivre est un oligoélément indispensable pour les plantes grâce à son rôle important dans la photosynthèse, la respiration comme coenzyme, mais il est considéré comme un métal toxique quand il se trouve à des concentrations élevées. Cette étude porte sur la phytoextraction du cuivre par l‟Atriplex canescens dans un milieu salin, les concentrations 0.5 et 3 % de (NaCl) combinées avec (0 ,2000 ,2500 et 3000 ppm du cuivre sont appliquées pendant un mois de stress. La réponse de la plante au sel combiné avec le cuivre est très complexe ce qui implique des processus permettant de limiter l‟accès et l‟effet toxique du NaCl et Cu au niveau des feuilles et des racines par des mécanismes de perception et des réponses cellulaires. Les résultats obtenus ont montré que l‟addition du NaCl combiné avec le cuivre en l‟occurrence, varie d‟un paramètre à un autre. Il a été enregistré également que les stress salin et métallique ont entraîné des perturbations biométriques affectant les racines, les tiges, les feuilles et le système hydrique de la plante . Pour les paramètres biochimiques, il a été enregistré également que les stress salin et métallique ont entraîné des diminutions significatives de la teneur en chlorophylle « a », « b » »a+b ». Les résultats montrent que l‟augmentation de la concentration de NaCl combiné avec le cuivre augmentent la synthèse et l‟accumulation des bioindicateurs de stress (proline et sucre soluble ) suivie par des dégradations des protéines au niveau des feuilles et des racines , ce ces c‟est un indice de tolérance à la salinité et les métaux lourds , les teneurs les plus élevées de ces bioindicateurs sont enregistrées dans les feuilles des plantes qui reçoivent 3 % de NaCl combinée avec 2500 et 3000 ppm du cuivre.

Mots clés : phytoextraction, Atriplex canescens (Pursh) Nutt, cuivre, salinité, , RWC,RWL, proline ,sucres solubles ,protéines, antioxydant, Na+ ,K+ , C

Présentation

Version intégrale (3,24 Mb)

Page publiée le 25 octobre 2019