Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2015 → Les propriétés biologiques des huiles essentielles de Curcuma longa, Ammoides verticillata et Thymus ciliatus ssp. eu-ciliatus

Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem (2015)

Les propriétés biologiques des huiles essentielles de Curcuma longa, Ammoides verticillata et Thymus ciliatus ssp. eu-ciliatus

Choukri Tefiani

Titre : Les propriétés biologiques des huiles essentielles de Curcuma longa, Ammoides verticillata et Thymus ciliatus ssp. eu-ciliatus.

Auteur : Choukri Tefiani

Université de soutenance : Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem

Grade : Doctorat en Sciences 2015

Résumé
Ce travail a pour but la détermination de la composition chimique et des propriétés biologiques in vitro (pouvoir antioxydant, antimicrobien, anti-inflammatoire et antidiabétiques) des huiles essentielles de deux plantes originaires de l’extrême Nord-ouest d’Algérie (région de Tlemcen), Ammoïdes (ou Ptychotis) verticillata (Desf.) Briq. et Thymus munbyanus subsp. ciliatus (Desf.) Greuter & Burdet, ainsi que celles des rhizomes de Curcuma longa commercialsés en Algérie. La composition chimique a été déterminée par la technique de chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse. Les activités antioxydantes in vitro ont été déterminées à travers une panoplie de tests d’évaluation. En outre, la détermination de l’activité antimicrobienne a été réalisée par la méthode de diffusion des disques en milieu gélosé et par la détermination des concentrations minimales inhibitrices par dilutions en milieu liquide. Par ailleurs, l’effet des huiles essentielles sur la lipoxygénase, l’acétylcholinesterase et l’alpha amylase a, également, été exploré. L’analyse chimique des huiles essentielles a révélé la prédominance du carvacrol (71.4%), p-Cymene (8.3%) et du γ-Terpinene (5.9%) chez T. ciliatus ssp. eu-ciliatus ; de l’alcool cumine (44.3%), du γ-Terpinene (18.1%), du Limonène (14.2%) et du thymol (10.8%) chez A. verticillata et du tumérone aromatique (35%), du Curlone (14.2%) et du tumérone (11.8%) chez C. longa. L’huile essentielle de T. ciliatus a révélé une bonne activité antimicrobienne (exprimée par le diamètre en mm des zones d’ihnibition) vis-à-vis des souches de Staphylococcus aureus (12.5 à 13.83 mm), de Listeria monocytogenes (13.83 à 22.5 mm), d’Escherichia coli (13.79 à 14.67 mm) et d’une souche de Salmonella Thyphimurium (15.67 mm Cette huile essentielle exerce une forte activité sur le radical hydroxyl (IC50=0,00221mg/ mL), sur l’Oxygen Radical Antioxidant Capacity ou ORAC (fifty percent inhibitory concentration ou IC50 =1.19 mM Trolox/g) ; ainsi qu’une inhibition notable sur les enzymes comme l’acétylcholinestérase et l’alpha amylase. En revanche, l’activité anti-radicalaire de l’huile essentielle extraite d’A. verticillata a été bonne sur le 1,1-diphenyl-2-picrylhydrazine ou DPPH (IC50=0,0422mg/mL), le sel d’ammonium de l’acide 2,2’-azinobis-3-éthylbenzothiazoline-6sulfonique ou ABTS (IC50=0,0013 mg/mL), et sur les substances réactives à l’acide thiobarbiturique ou TBARS (IC50=0,02794 mg/mL) ; mais, plus forte sur l’H2O2 (IC50=0,522mg/ml) ; elle a un bon pouvoir réducteur et une bonne préservation des liposomes contre la peroxydation (IC50=0,299 mg/mL). La particularité de C. longa a été son efficacité à inhiber la lipoxygénase (IC50=0,0134 mg/mL). L’activité anti-proliférative de l’huile essentielle de T. ciliatus vis-à-vis des cellules cancéreuses THP-1 est supérieure à celle d’A. verticillata. Ces résultats montrent que ces huiles essentielles possèdent des activités biologiques intéressantes et constituent un prélude à des investigations in vivo visant à les habiliter comme sources naturelles d’antioxydants, d’antimicrobiens et d’anti-inflammatoires

Mots clés : Huiles essentielles –Ammoides verticillata –Thymus ciliatus ssp. eu-ciliatus – Curcuma longa – Activités biologiques.

Présentation

Version intégrale (3,48 Mb)

Page publiée le 10 novembre 2019