Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2019 → Valorisation des huiles essentielles de Rhanterium adpressum Goss. & Durieu par analyse chimique et étude de leurs bioactivités

Université Kasdi Merbah Ouargla (2019)

Valorisation des huiles essentielles de Rhanterium adpressum Goss. & Durieu par analyse chimique et étude de leurs bioactivités

ELHOUITI, Fatiha ; OUINTEN, Mohamed

Titre : Valorisation des huiles essentielles de Rhanterium adpressum Goss. & Durieu par analyse chimique et étude de leurs bioactivités

Auteur : ELHOUITI, Fatiha ; OUINTEN, Mohamed

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Doctorat 2019

Résumé
Les extraits de plantes sont connus depuis longtemps comme agents antifongiques. Cependant, leur utilisation comme préservateurs des céréales a été rarement rapportée. Ce travail a pour objectif l’étude de la variabilité chimique, l’activité antifongique ainsi que l’activité antimycotoxinogène des huiles essentielles de Rhanterium adpressum, vis-à-vis de quatre champignons mycotoxinogènes du genre Fusarium. L’échantillonnage a été fait dans quatre localités différentes (échantillonnage dans l’espace) et chaque trois mois, pendant trois ans (échantillonnage dans le temps). Les huiles essentielles des feuilles et des fleurs ont été obtenues, séparément, par hydrodistillation. L’analyse (CG/SM) a révélé trente-six constituants chimiques, au total, répartis en quatre classes de composés chimiques ; avec des pourcentages variables, selon le mois d’extraction. Dans ces huiles essentielles, les hydrocarbures monoterpéniques forment la principale classe et, dans les échantillons collectés le mois de mai, les composés oxygénés présentent les pourcentages les plus élevés. L’ACP et l’AHC ont mis en évidence trois classes chimiques dans l’ensemble des échantillons d’HE. Le pouvoir antifongique des HE des feuilles et des fleurs a été évalué par la méthode de contact direct, en milieux solide et liquide. Cependant, L’effet de ces HE sur le la production de trichothécènes de type B (TCTB) a été évaluée, en milieu liquide, par UPLC. L’activité antifongique et antimycotoxinogène des composés antifongiques bioactifs volatils (α-Pinène, β-Myrcène, Limonène, Géraniol et Linalool) ont été également évaluées sur les deux types de milieux et comparés à l’activité de l’HE. Les résultats des activités ont montré que l’extrait des fleurs présente une activité antifongique forte ; avec des concentrations intéressantes de CI50 et CMI, sur les deux milieux. Cette activité pourrait être attribuée à leur composition, relativement élevée, de monoterpènes oxygénés. De plus, d’un effet inhibiteur significatif, des deux extraits d’HE, sur la production de TCTB, l’inhibition était de 66 à 97 et 76 à 100 % de FX pour 3-ADON et 15-ADON, respectivement. Nous avons trouvé que le Géraniol et notre huile présentent des activités antifongiques similaire ; avec l’effet inhibiteur le plus élevé (croissance et productions de TCTB). L’effet de ces HE, au niveau transcriptionnel, impliqué dans l’inhibition de l’expression de plusieurs gènes clés de la voie de la biosynthèse des TCTB a été également évalué. Nos résultats ont montré que l’HE de R. adpressum agit sur la modulation de l’expression génétique de quelques gènes Tri responsables de la biosynthèse des TCTB. Ce résultat suggère que la production et la biosynthèse des TCTB pourraient être perturbées par les huiles essentielles

Mots clés : Huiles essentielles Rhanterium adpressum Fusarium composition chimique activité antifongique pouvoir antimycotoxinogène Trichothécènes de type B expression des gènes Essential oils Rhanterium adpressum chemical composition antifungal activity antimycotoxinogenicity effect Trichothecene type B gene expression الزيوت الطيارة العرفج التركيب الكيميائي نشااط ممضاد للفطريات و التعبير الجيني

Présentation

Version intégrale (4,2 Mb)

Page publiée le 22 octobre 2019