Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2018 → Activité Antimicrobienne De Quelque Plantes Médicinale En Algérie

Université Mohamed Boudiaf M’sila (2018)

Activité Antimicrobienne De Quelque Plantes Médicinale En Algérie

BOUZIDI Safia

Titre : Activité Antimicrobienne De Quelque Plantes Médicinale En Algérie

Auteur : BOUZIDI Safia

Université de soutenance : Université Mohamed Boudiaf M’sila

Grade : Master Académique en Biotechnologies végétales 2018

Résumé _L’activité antimicrobienne de quatre plantes médicinales Thymus ciliatus ; Rosmarinus officinalis et Marrubium vulgaire (Lamiacées)et Buxus dioica (Buxacées) , sur cinq souches de bactéries et deux souches fongiques (Escherichia coli ;Pseudomonas aeruginosa ;Staphylococcus aureus ; Proteus mirabilis ; Bacillus cereus ;Aspargilus niger ; Candida albicans ) a été évaluée par la méthode de diffusion à partir d’un disque solide. Une très forte inhibition d’extrait éthanolique de Buxus dioica sur Proteus mirabilis 20,00±5,20 mm et Candida albicans 26,67±5,77 mm a été observée. Les polyphénols totaux déterminés par la méthode ciocalteu- foiln , a montré que le teneur polyphénol est variable d’une espèce à l’autre. En effet, les concentrations des polyphénols dans les extraits éthanoliques sont : Thymus ciliatus 44.6 (mg EA g/mg Ps) ; Rosmarinus officinales 45.59 (mg EA g/mg Ps) ; Marrubium vulgaire13.5 (mg EA g/mg Ps) ; Buxus Dioica 40.7(mg EA g/mg Ps). Globalement, l’activité antimicrobienne de Buxus dioica et Thymus ciliatus sont plus importante que celle de Rosmarinus officinalis et Marrubium vulgaire.

Présentation

Version intégrale (0,54 Mb)

Page publiée le 10 octobre 2019