Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2018 → Contribution à l’étude chimique et activités antioxydantes de Daphne gnidium L. de la région de Tlemcen

Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT) 2018

Contribution à l’étude chimique et activités antioxydantes de Daphne gnidium L. de la région de Tlemcen

Kazi Tani, Djazia

Titre : Contribution à l’étude chimique et activités antioxydantes de Daphne gnidium L. de la région de Tlemcen

Auteur : Kazi Tani, Djazia

Université de soutenance : Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT)

Grade : Master en Chimie Spécialité : Chimie des Produits Naturels 2018

Résumé
Le nord ouest algérien est connu pour sa grande diversité où beaucoup d‟espèces restent peu étudiées. Le travail qui fait l‟objet de ce mémoire s‟inscrit dans le cadre des travaux de recherche du laboratoire des substances naturelles et bioactives (LASNABIO) dont l‟un des objectifs est la valorisation des espèces végétales du nord ouest algérien dans un but de découvrir de nouvelles molécules bioactives. Pour ce faire, une espèce appartenant à la famille des Thymelaeaceae a été sélectionnée. Il s‟agit de : D.gnidium L. Le choix de cette plante a été fondé sur la base d‟une recherche bibliographique approfondie qui a révélé une plante très peu étudiée et dont l‟huile essentielle n‟a jamais fait l‟objet d‟aucun travail jusqu‟à ce jour. Nous avons commencé par un criblage phytochimique qualitatif basé sur des réactions de coloration et/ou de précipitation. Cet examen a permis de mettre en évidence différentes familles chimiques. Les flavonoïdes, les composés réducteurs, les tanins, et les saponosides sont présents dans D.gnidium L. alors qu‟elle est dépourvue d‟alcaloïdes, de coumarines, de stéroïdes et d‟amidon. L‟huile essentielle, l‟hydrolat ainsi que les acides gras de la partie aérienne (tiges et feuilles) ont été obtenus respectivement par hydrodistillation à l‟aide d‟un dispositif de type Clevenger et par extraction liquide-liquide. Parmi ces extraits, seule l‟huile essentielle a été caractérisée et pour la première fois. Le rendement d‟huile essentielle a été exprimé par rapport à la matière sèche. L‟espèce D. gnidium L. a des rendements faibles en huile essentielle et en hydrolat qui ont des valeurs respectives de 0.015 % et 0.018 % La caractérisation de l‟huile essentielle a été réalisée par chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectroscopie de masse (CPG/SM). L‟analyse du chromatogramme. a révélé la présence d‟un mélange complexe de composants qui représentent 94.48 % de la quantité totale de l‟huile essentielle. Les monoterpènes oxygénés ont montré une prédominance avec un pourcentage de 38.22 % dont les composés les plus importants sont la carvone (16.51 %), le spathulenol (12.51 %) et l‟acide hexadécanoique (8.26%). Par ailleurs, l‟extraction de la chlorophylle et sa séparation par chromatographie sur couche mince a permis d‟identifier cinq composés dont la béta carotène. L‟extraction solide-liquide par soxhlet de la partie aérienne de D. gnidium L., en utilisant deux solvants de polarités différentes ; le méthanol et l‟eau, a permis d‟obtenir deux extraits bruts où le méthanol a donné le meilleur rendement. les quantités des polyphénols et des flavonoïdes sont importantes. Alors que , la quantité des tanins trouvée est très faible.

Présentation

Version intégrale (1,81 Mb)

Page publiée le 8 décembre 2019