Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2013 → ACTINOMYCETES SAHARIENS PRODUCTEURS D’ANTIFONGIQUES : TAXONOMIE ET ETUDE DES ANTIBIOTIQUES

Université Mohamed Boudiaf M’sila (2013)

ACTINOMYCETES SAHARIENS PRODUCTEURS D’ANTIFONGIQUES : TAXONOMIE ET ETUDE DES ANTIBIOTIQUES

BELHOUT, Naoual

Titre : ACTINOMYCETES SAHARIENS PRODUCTEURS D’ANTIFONGIQUES : TAXONOMIE ET ETUDE DES ANTIBIOTIQUES

Auteur : BELHOUT, Naoual

Université de soutenance : Université Mohamed Boudiaf M’sila

Grade : Master Académique FILIERE : BIOLOGIE OPTION : ANALYSES BIOCHIMIQUES 2013

Résumé
Cette étude concerne l’isolement, la taxonomie et les antibiotiques antifongiques des actinomycètes d’origine saharienne. Pour cela, 85 isolats ont été collectés à partir de 14 échantillons de sols sahariens et ont fait l’objet d’une étude préliminaire de classification sur la base de leur morphologie et également d’une évaluation de leurs propriétés antifongiques. Les cinq meilleurs isolats, nommés AA1, D54, D5, D22 et B31 ont été retenus pour des études plus approfondies. L’étude taxonomique basée sur les caractéristiques culturales, micromorphologiques et chimiques (analyse des constituants cellulaires en acides aminés, en sucres et en phospholipides) a permis de rattacher les cinq isolats au genre Streptomyces. Sur la base des analyses physiologiques et surtout moléculaires (PCR et séquençage de l‟ADN ribosomique 16S, phylogénie), la meilleure souche antagoniste AA1 a été rapprochée de l’espèce Streptomyces mutabilis avec un taux de ressemblance de 99,93%. L’isolat D54 a été rapproché de l’espèce S. griseoplanus, les isolats D22 et D5 ont été rapprochée de l’espèce Streptomyces cyaneofuscatus. Parmi ces cinq isolats, AA1 a été sélectionné sur la base de leur propriété antagoniste intéressante, particulièrement vis-à-vis de champignons filamenteux pathogènes. Des cinétiques de production des antibiotiques en milieux ISP2 et Bennett liquides ont montré la présence de trois maxima suggérant la sécrétion de plusieurs composés bioactifs. Les bioautographies de l’extrait butanolique du filtrat de culture ont permis de déceler quatre fractions actives dont l‟une, de couleur jaune orangé (notée YA = „yellow antibiotic‟), possède une action puissante contre plusieurs champignons. La purification par HPLC a montré que YA se compose d‟un seul antibiotique. Les études spectroscopiques (UV-visible et spectrométrie de masse) montrent que cet antifongique est de nature non polyénique ayant un poids moléculaire de 1254. L‟antibiotique YA est relativement stable vis-à-vis du pH, de la température et de la lumière

Présentation

Version intégrale (3,96 Mb)

Page publiée le 15 février 2020