Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2016 → Étude génotoxique des boues des eaux usées de la ville de Guelma

Université 8 mai 1945 de Guelma (2016)

Étude génotoxique des boues des eaux usées de la ville de Guelma

Bouchelaghem Sarra, Hezame Sarra

Titre : Étude génotoxique des boues des eaux usées de la ville de Guelma

Auteur : Bouchelaghem Sarra, Hezame Sarra

Université de soutenance : Université 8 mai 1945 de Guelma

Grade : Master Sciences de la Nature et de la Vie 2016

Résumé
Les boues d’épuration, même traitées, renferment des microorganismes pathogènes ainsi que des éléments organiques et minéraux potentiellement toxiques. Nous procédons dans ce travail à l’étude de l’effet cytotoxique et génotoxique des boues traitées et non traitées par les nanoparticules d’argent, ainsi l’impact de ce dernier sur la qualité de ces boues. Les résultats de l’analyse génotoxique par l’Allium cepa L. ont montré que les boues liquides présentent un potentiel cytotoxique et génotoxique par la diminution de l’indice mitotique et l’augmentation de la fréquence des aberrations chromosomiques respectivement. Alors que les nanoparticules d’argent ont la capacité d’améliorer la cytotoxicité des boues par l’augmentation de l’indice mitotique (IM) à une concentration de 0,25 mM, et conduit à une augmentation significative de pourcentage des cellules en prophase ce qui signifié un blocage des cellules en phase S de cycle cellulaire. L’amélioration des procédés de désinfection des boues et le perfectionnement des techniques atténuant les effets nocifs qu’elles renferment réduiraient énormément leur impact sur l’environnement et sur la santé des populations.

Présentation

Version intégrale (1,98 Mb)

Page publiée le 14 janvier 2020