Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2016 → ETAT DES LIEUX DE LA QUALITE PHYSICO - CHIMIQUE ET BACTERIOLOGIQUE DES EAUX SOUTERRAINES EN MILIEU URBAIN : CAS DE LA NAPPE D’AIN BRINIS RAS EL AKBA – GUELMA, NORD- EST D’ALGERIE.

Université 8 mai 1945 de Guelma (2016)

ETAT DES LIEUX DE LA QUALITE PHYSICO - CHIMIQUE ET BACTERIOLOGIQUE DES EAUX SOUTERRAINES EN MILIEU URBAIN : CAS DE LA NAPPE D’AIN BRINIS RAS EL AKBA – GUELMA, NORD- EST D’ALGERIE.

Elbah Hanane Labreche Aya, Sahraoui Amani

Titre : ETAT DES LIEUX DE LA QUALITE PHYSICO - CHIMIQUE ET BACTERIOLOGIQUE DES EAUX SOUTERRAINES EN MILIEU URBAIN : CAS DE LA NAPPE D’AIN BRINIS RAS EL AKBA – GUELMA, NORD- EST D’ALGERIE.

Auteur : Elbah Hanane Labreche Aya, Sahraoui Amani

Université de soutenance : Université 8 mai 1945 de Guelma

Grade : Master Sciences de la Nature et de la Vie 2016

Résumé
La potabilité de l’eau est désignée comme l’une des grands soucis de la population algérienne, beaucoup de réclamation sur ce problème ont été déposées auprès des autorités compétentes par les habitants de la région d’étude. C’est pour cela qu’on a vérifiées si l’eau consommée par les populations de la zone d’étude n’est pas nocive pour leur santé, et pour décelée ce risque on a établi une étude comparative entre l’eau de forage et l’eau de source prélevées de la même région (commune de Ras El Agba). Cette analyse est effectuée durant trois mois allant du mois de février jusqu’à mois d’avril, l’analyse physique est due à l’aide d’un multi paramètres(le pH, la température, la salinité, la conductivité électrique …..etc) ainsi que l’analyse chimique est fait par la mesure des substances de pollution et de minéralisation (Les teneurs en nitrates, en fer, en calcium, en magnésium, …etc), l’analyse microbiologique est basée essentiellement sur la recherche et le dénombrement des bactéries indicatrice de contamination fécale, la recherche des bactéries pathogène et des levures. Les résultats des analyses physico- chimiques ont montrés que les teneurs des éléments ne dépassent pas les valeurs indiquées par les normes Algériennes et l’OMS dans les deux échantillons. Alors que les résultats microbiologiques nous émergent une contamination fécale des eaux de forage et des eaux de source signalées par les fortes concentrations en coliformes fécaux et streptocoques fécaux. Ces concentrations provenant des eaux de ruissellement et des eaux usées domestiques. Cette pollution affecte l’environnement et constitue une menace majeure sur la santé de ces habitants

Présentation

Version intégrale (7,16 Mb)

Page publiée le 25 janvier 2020