Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2017 → L’accroissement des systèmes maraîchers dans la ceinture verte de Nampula et le maintien des systèmes agricoles traditionnels : caractérisation d’une agriculture urbaine mozambicaine complexe et mouvante

SupAgro Montpellier (2017)

L’accroissement des systèmes maraîchers dans la ceinture verte de Nampula et le maintien des systèmes agricoles traditionnels : caractérisation d’une agriculture urbaine mozambicaine complexe et mouvante

Derian Juliette

Titre : L’accroissement des systèmes maraîchers dans la ceinture verte de Nampula et le maintien des systèmes agricoles traditionnels : caractérisation d’une agriculture urbaine mozambicaine complexe et mouvante

Auteur : Derian Juliette

Etablissement de soutenance : SupAgro Montpellier

Grade : Ingénieur SAADS (Systèmes Agri. et Agro. Alim. Durables au Sud) 2017

Résumé
Le Mozambique est un vaste pays lusophone d’Afrique Australe. Après avoir connu plusieurs années de prospérité économique suite à la fin de la guerre civile (1992), il se retrouve aujourd’hui à nouveau dans la tourmente économique du fait d’importantes dettes cachées. Malgré cette croissance (éphémère) le Mozambique est un des pays les plus pauvres au monde. Le secteur primaire y est le premier employeur et joue un rôle primordial dans la souveraineté alimentaire. L’agriculture familiale, bien que très présente, est de plus en plus menacée par l’expansion des intrants chimiques et des semences hybrides qui inondent le marché. L’agriculture urbaine et périurbaine à Nampula (la troisième ville du Mozambique) a été très fortement bouleversée ces cinquante dernières années. Les systèmes maraîchers sont apparus dans les années 1980 et se sont, jusqu’à aujourd’hui, multipliés. L’expansion de ces systèmes agricoles a des impacts économiques, environnementaux et sociaux importants. Leur fonctionnement diffère des systèmes agricoles plus traditionnels de cultures pluviales. L’ONG ESSOR, forte d’une expérience de plus de 20 ans au Mozambique, a débuté en janvier 2017 un projet d’accompagnement et de formation des maraîchers de Nampula pour créer une filière « maraîchage durable ». Ce projet s’inscrit dans la continuité d’un projet identique mené quelques années auparavant par ESSOR dans la capitale, à Maputo. C’est dans le cadre de ce projet naissant que ce diagnostic agraire a été commandité et réalisé d’avril à août 2017. Ce document doit permettre à ESSOR de bénéficier d’une étude approfondie des systèmes agricoles existants à Nampula. L’objet de ce diagnostic agraire est de retracer l’histoire de l’apparition des systèmes agricoles diversifiés à Nampula et de proposer une analyse des systèmes agricoles présents aujourd’hui. Cette analyse est essentiellement basée sur les aspects techniques et économiques des systèmes de production. Il s’agit de décrypter l’agriculture urbaine et périurbaine de cette ville en croissance. Ce rapport propose également, dans son dernier volet, des pistes de réflexion pour adapter le projet d’ESSOR aux besoins réels des maraîchers de Nampula

Mots-clés : Agriculture durable ; Culture maraîchère ; Structure de production ; Zone périurbaine ; Enquête sur exploitations agricoles ; Mozambique - Nampula

Présentation

Page publiée le 26 septembre 2019