Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2018 → Les céréales en Tunisie : une nourriture qui coûte cher

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM) 2018

Les céréales en Tunisie : une nourriture qui coûte cher

Laamiri M.A.

Titre : Les céréales en Tunisie : une nourriture qui coûte cher

Auteur : Laamiri M.A.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Grade : Master of Science (MS) : Professionnel, 2018

Résumé
La production des céréales en Tunisie ne progresse plus compte tenu de la sécheresse et des variétés utilisées qui ne sont plus adaptées ni au climat ni au sol du pays. Les pertes au champ aggravent la situation en réduisant les quantités collectées. La collecte nationale, quant à elle, connaît certains problèmes tels que les conflits entre les intervenants et les dettes accumulées des mutuelles. Dans ce cas, l’Etat se trouve dans l’obligation d’importer des céréales pour compléter les besoins de sa population. Il passe alors par son mandataire, l’Office des Céréales qui, après avoir versé des marges aux collecteurs, doit réaliser des importations risquées et coûteuses via un « open budget » en application de la politique gouvernementale dont le but est de combler les besoins immédiats du pays. L’Office doit également construire un stock stratégique mais les infrastructures anciennes et fragiles favorisent les pertes au stockage des céréales pourtant chèrement acquises. Le système de compensation appliqué complique la situation car il donne une grande valeur monétaire pour chaque quantité de blé ou d’orge perdue au sein de la filière (de la production jusqu’à la consommation). Il en résulte alors soit un manque à gagner pour l’agriculteur et le collecteur, soit une perte monétaire pour l’Etat. L’objectif est de permettre aux Tunisiens de consommer du couscous ou du pain à bas prix. Malgré le gaspillage occasionné, le système reste subventionné.

Mots-clés : CEREALE ; FILIERE ; APPROVISIONNEMENT ; DONNEE DE PRODUCTION ; PERTE APRES RECOLTE ; PERTE AU COURS DU TRAITEMENT ; PERTE A LA RECOLTE ; PERTE AU STOCKAGE ; IMPORTATION ; COUT ; POLITIQUE DE SOUTIEN ; SYSTEME DE COMPENSATION ; TRAITEMENT ; OFFICE DE COMMERCIALISATION ; CONSOMMATION ALIMENTAIRE ; TUNISIE

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 9 octobre 2019