Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2018 → Evaluation de l’activité antioxydante de Tamus communis

Université Abderrahmane Mira de Bejaia (2018)

Evaluation de l’activité antioxydante de Tamus communis

Kechida, Abla ; Tidjet, Koko

Titre : Evaluation de l’activité antioxydante de Tamus communis

Auteur : Kechida, Abla ; Tidjet, Koko

Université de soutenance : Université Abderrahmane Mira de Bejaia

Grade : Master Spécialité Pharmacotoxicologie 2018

Résumé
Tamus communis est une plante connue en médecine traditionnelle, elle a été utilisée pour ses vertus thérapeutiques depuis l’antiquité. Une partie de ce travail a été consacrée à l’étude phytochimique des polyphénols et flavonoïdes de cette espèce. Les extraits éthanoliques ont été obtenus par macération, le rendement le plus élevé a été obtenu avec les fruits (32%). Le dosage des phénols totaux et des flavonoïdes a révélé que les deux extraits éthanoliques de feuilles et fruits ont présenté les taux les plus élevés en phénols totaux avec des teneurs de 18.81 et 14.4 7mg EAG/g MS respectivement, et en flavonoïdes avec des valeurs de 113.54 et 74.94 mg EQ/g MS respectivement. L’activité antioxydante a été évaluée in vitro et in vivo. Les résultats obtenus ont montré que l’extrait de racines a exercé l’activité antiradicalaire la plus puissante contre le DPPH avec une IC50 de 49.51± 2,28, et contre l’ABTS avec une IC50 de 83.88±0.97μg/ml. L’étude in vivo à viser l’évaluation de l’effet hépatoprotecteur de l’extrait éthanolique de fruits de Tamus communis contre une intoxication induite par le paracétamol chez des souris BALB/C. Il a été montré que le paracétamol augmente significativement les valeurs sériques d’ASAT et ALAT ainsi que le taux hépatique du MDA, comparativement au groupe témoins.

Présentation

Version intégrale (3,0 Mb)

Page publiée le 29 septembre 2019