Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2018 → Contribution à la certification des bâtiments durables au Sénégal : cas d’étude des matériaux de construction biosourcés à base de Typha

Université de Reims Champagne-Ardenne (2018)

Contribution à la certification des bâtiments durables au Sénégal : cas d’étude des matériaux de construction biosourcés à base de Typha

Niang, Ibrahim

Titre : Contribution à la certification des bâtiments durables au Sénégal : cas d’étude des matériaux de construction biosourcés à base de Typha

Contribution to the certification of sustainable buildings in Senegal : case study of biobased building materials made of Typha Australis

Auteur : Niang, Ibrahim

Etablissement de soutenance : Université de Reims Champagne-Ardenne - Université de Thiès (Sénégal) co tutelle

Grade : Doctorat : SGM - Sciences et Génie des Matériaux : Reims : 2018

Résumé
Ces travaux de thèse s’inscrivent dans le cadre du projet PNEEB/Typha (Programme National d’Efficacité Energétique des Bâtiments) pour la valorisation d’un roseau invasif, le Typha Australis, comme isolant thermique pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments au Sénégal. Un agromatériau à base de terre argileuse et de granulats de Typha Australis est élaboré afin d’évaluer l’influence de la morphologie et de la quantité de fibres sur le comportement du matériau. Pour cela, deux modes de production de granulats sont choisis : Une découpe longitudinale et une découpe transversale. Les propriétés physiques sont étudiées (taux de porosité, densité apparente et absolue, microstructure) et la tenue mécanique est déterminée. L’absorption acoustique est également évaluée, de même que les propriétés hygrothermiques et le comportement au feu. Les résultats montrent que la morphologie du granulat de Typha affecte le comportement en flexion, cisaillement et l’absorption acoustique. Son impact sur le comportement de compression est moins prononcé. Une portion plus importante de fibres de Typha réduit la résistance mécanique. En revanche, les performances hygrothermiques sont accrues en raison de la porosité de ces granulats. La fraction transversale de Typha permet d’améliorer la résistance thermique et d’accroitre les phénomènes de transfert de la vapeur d’eau. Cette étude a également permis de montrer que ces matériaux sont d’excellents régulateurs d’humidité. Enfin, les tests au feu révèlent qu’il s’agit de combustibles ininflammables en raison de la présence d’argile. L’influence de la morphologie des granulats n’est pas relevée.

Mots Clés : Typha Autralis Développement durable Materiau de construction biosourcé Propriétés mécanique ; Propriétés hygrothermiques Propriétés acoustiques

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 11 octobre 2019