Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2018 → Diagnostic environnemental de la mise en œuvre du programme Grande Muraille Verte au Sénégal : Étude comparée des bases opérationnelles de Mbar Toubab, Koyli Alpha et Widou Thiengoly

AgroParisTech (2018)

Diagnostic environnemental de la mise en œuvre du programme Grande Muraille Verte au Sénégal : Étude comparée des bases opérationnelles de Mbar Toubab, Koyli Alpha et Widou Thiengoly

Noubon René Yeo

Titre : Diagnostic environnemental de la mise en œuvre du programme Grande Muraille Verte au Sénégal : Étude comparée des bases opérationnelles de Mbar Toubab, Koyli Alpha et Widou Thiengoly

Auteur : Noubon René Yeo

Etablissement de soutenance : AgroParisTech

Grade : Ing. DA : GEEFT — Gestion Environnementale des Ecosystèmes et Forêts Tropicales 2018

Résumé
Le programme de restauration écologique de la Grande Muraille Verte (GMV) au Sénégal a duré déjà dix (10) ans. Plusieurs dispositifs de gestion environnementale sont mis en œuvre dans le tracé de la GMV mais l’on s’interroge sur leur performance environnementale. Notre contribution a consisté à faire un diagnostic environnemental de ces dispositifs de gestion environnementale mis en œuvre. Six (06) questions évaluatives de la performance environnementale des dispositifs de gestion environnementale ont guidé les entretiens réalisés. Ces questions sont issues du cadre théorique de comptabilités pour la gestion des écosystèmes. La mise en œuvre du projet de la GMV dans le sahel Sénégalais manque de phase exploratoire de définition, d’instruction et de suivi des problématiques environnementales si bien que les objectifs écologiques devant guider l’action collective restent souvent peu lisibles pour optimiser les engagements pris. La gouvernance en termes d’action pour les écosystèmes se joue autour de la diversité végétale, la couverture forestière et la productivité primaire fourragère. Elle nécessite d’aller au-delà de la pratique des reboisements pour la prise en compte de la régénération naturelle et l’amélioration des pratiques gestionnaires. Les suivis des contributions écologiques des reboisements nécessitent une systématisation et la réédition de comptes sur les résultats environnementaux.

Mots Clés : Diagnostic - environnement ; Reboisement — Afrique ; Régénération (botanique) ; Sahel ; Sénégal

Présentation (AgroParisTech)

Page publiée le 4 octobre 2019