Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2018 → Contribution à l’algoculture à la durabilité du territoire Sud-ouest de Madagascar

ISTOM - Ecole supérieure d’agro-développement international (2018)

Contribution à l’algoculture à la durabilité du territoire Sud-ouest de Madagascar

JOANNE, Paul

Titre : Contribution à l’algoculture à la durabilité du territoire Sud-ouest de Madagascar

Auteur : JOANNE, Paul

Etablissement de soutenance : ISTOM - Ecole supérieure d’agro-développement international

Grade : Ingénieur : ISTOM : Angers 2018

Résumé
Depuis 2008, l’algoculture se développe progressivement sur la côte Sud-ouest malgache sous une forme contractuelle mise en place par la société Ocean Farmers et appuyée par plusieurs ONG. L’objectif de l’entreprise est de proposer une activité rémunératrice par un modèle « gagnant-gagnant ». Cette étude vise à identifier en quoi cette activité améliore la durabilité du territoire. En partant de données techniques et en mobilisant une approche systémique par la comparaison des systèmes d’activité, elle a montré que le rôle de l’algoculture dans les systèmes d’activité dépendait de la maind’oeuvre mobilisable pendant les basses mers de vives-eaux. La disponibilité de la main-d’oeuvre dépend essentiellement du nombre d’enfants en âge de travailler dans le ménage et donc du degré de maturité de la famille. En fonction de ce facteur, l’algoculture peut apporter une meilleure flexibilité des systèmes de production ou une majoration des revenus. Dans certains cas, elle permet de diminuer la pression sur la ressource pêche

Mots Clés : ALGOCULTURE / DURABILITE / EXPLOITATION FAMILIALE / MADAGASCAR / PECHE

Présentation (ISTOM)

Page publiée le 5 octobre 2019