Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2008 → Evaluation des ressources ichtyologiques démersales du plateau continental mauritanien

Agrocampus Ouest (2008)

Evaluation des ressources ichtyologiques démersales du plateau continental mauritanien

Ould Meissa, Beyah

Titre : Evaluation des ressources ichtyologiques démersales du plateau continental mauritanien

Auteur : Ould Meissa, Beyah

Etablissement de soutenance : Agrocampus Ouest

Grade : DAA : Spécialisation Sciences Halieutiques et Aquacoles 2008

Résumé
Ce travail est une première contribution à l’évaluation des ressources ichtyologiques démersales du plateau continental mauritanien. A l’exception des Céphalopodes (surtout le Poulpe) et de quelques travaux assez préliminaires concernant les crevettes et les merlus, aucune étude antérieure ne permettait réellement de préciser l’état des ressources démersales. En particulier, aucun modèle de dynamique des populations n’avait été mis en œuvre concernant les poissons démersaux (Thiof, Courbine, Diagramme, Pagre, Sole, etc). Dans un premier temps, ce mémoire a permi d’estimer les captures spécifiques de ces poissons démersaux au cours de la période 1991-2006 ; cette estimation s’appuie sur le croisement de deux bases de données : la base des "journaux de bord" où les statistiques sont agrégées par catégorie d’espèces et la base de données "débarquements" (utilisées dans ce mémoire pour la première fois) où sont enregistrés les profils de captures spécifiques. Dans une seconde partie, à partir des CPUE de la pêche industrielle, des indices d’abondance sont estimés par modélisation linéaire (GLM) pour une sélection de 8 espèces ; ils complètent les estimations antérieurement effectuées à partir des données issues des campagnes de chalutage scientifique. La dernière partie du mémoire est consacrée à l’évaluation des stocks par les modèle de production (ou modèles globaux). La surexploitation de certaines espèces est démontrée dans les diagnostics notamment pour les espèces les plus côtières, cependant d’autres affichent une situation de surexploitation modérée voir de sous-exploitation. Le modèle global à l’équilibre semble être plus robuste que le modèle dynamique ajusté dans le cadre Bayesien ; ceci est vraisemblablement lié au faible nombre d’années (16ans) disponible dans les jeux de données

Mots Clés : Poissons benthiques Populations Modèles mathématiques Mauritanie ; Poissons Populations Modèles mathématiques ; Ressources halieutiques Mauritanie

Présentation (Agrodoc Ouest )

Page publiée le 19 octobre 2019