Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2018 → La tente maure, un habitat de l’entre-deux Architecture, aménagement de l’espace.

ENSA Nantes - École nationale supérieure d’architecture de Nantes (2017)

La tente maure, un habitat de l’entre-deux Architecture, aménagement de l’espace.

Abidine Tarba

Titre : La tente maure, un habitat de l’entre-deux Architecture, aménagement de l’espace.

Auteur : Abidine Tarba

Etablissement de soutenance : ENSA Nantes - École nationale supérieure d’architecture de Nantes

Grade : Mémoire de Fin d’Etudes 2017

Résumé
Dans un monde où la sédentarisation et le nomadisme sont deux phénomènes qui se côtoient et interagissent constamment, la nature de l’habitat devient de plus en plus complexe. En effet, bien qu’à la base certains habitats sont pensés pour les nomades et d’autres pour les sédentaires, On constate que ces habitats changent souvent de natures et de rôles, créant une nouvelle façon d’habiter un territoire et un nouveau mode de vie. Partout dans le monde, des sédentaires deviennent nomades et des nomades sédentaires. Ce mémoire se focalise sur la Mauritanie, où les habitants étaient en majorité nomades il y a quelques dizaines d’années. Il est intéressant de voir comment la sédentarisation d’une grande partie d’entre eux a influencé leur manière d’habiter. Cette étude se concentre sur les maures, peuple mauritanien nomade qui habitait dans le désert, avant l’indépendance de la Mauritanie. De nos jours, la tente, l’habitat traditionnel des nomades du Sahara, se retrouve un peu partout sur le territoire mauritanien, dans la ville comme dans le désert, et vient souvent accompagner ces mouvements de sédentarisation et de nomadisme. Dans quelles mesures le rapport à la tente comme habitat nomade et mobile change-t-il suite à ces changements de domicile ? Quel est le rôle de la tente dans la transition ? Et comment l’habitat nomade s’adapte-t-il en même temps que l’habitant nomade ?

Présentation (DUMAS)

Version intégrale (12,7 Mb)

Page publiée le 4 octobre 2019