Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2016 → Etude sur l’évolution de l’utilisation des terres agricoles oasiennes dans une zone péri-urbaine de Tunisie : cas de l’oasis du Grand Gabès

ISTOM - Ecole supérieure d’agro-développement international (2016)

Etude sur l’évolution de l’utilisation des terres agricoles oasiennes dans une zone péri-urbaine de Tunisie : cas de l’oasis du Grand Gabès

GRIGNON, Lucie

Titre : Etude sur l’évolution de l’utilisation des terres agricoles oasiennes dans une zone péri-urbaine de Tunisie : cas de l’oasis du Grand Gabès

Auteur : GRIGNON, Lucie

Etablissement de soutenance : ISTOM - Ecole supérieure d’agro-développement international

Grade : Ingénieur : ISTOM : Cergy Pontoise 2016

Résumé
"Cette présente étude traite de l‟accaparement des terres agricoles de l‟oasis de Gabès, unique oasis littorale de la méditerranée et l’un des derniers exemples d’oasis de ce type dans le monde. La question foncière est de nos jours au cœur des débats politico-socio-économiques. Pour autant, cette préoccupation n‟est que très récente. Face à cela, certaines stratégies et capacités d‟adaptation ont été mises en place par les acteurs concernés afin de s‟approprier les terres rurales ou de les conserver. La Tunisie a vu disparaitre certaines aires de production mais également l’apparition d’un espace de transition entre la ville et la campagne, où coexistent agriculture et urbanisation dans des rapports conflictuels autour des ressources. Aujourd‟hui, le secteur agricole a fortement régressé, que ce soit dans l‟emploi ou dans les revenus familiaux. Les terres oasiennes s‟urbanisent de plus en plus et leur vocation agricole laisse place à l‟urbanisation que ce soit pour la construction d‟habitats ou de commerces. De plus, à Gabès, si l‟agriculture a reculé, c‟est également pour laisser place au développement d‟activités industrielles bouleversant ainsi les systèmes économique et social, autrefois mis en place. Ainsi, l‟étude s‟oriente en particulier sur les aspects sociaux, économiques et fonciers liés à ces acteurs ayant vécu les différentes dynamiques d’évolution de l’agriculture qui ont conduit à l’organisation actuelle de l’espace agraire de l’oasis. L‟ensemble du territoire périurbain de la ville présente une jonction spatiale et une juxtaposition floue et mouvante, entre espace urbain et espace agricole oasien. Le devenir des oasis semble aujourd‟hui en suspens. Ainsi, la problématique des rapports entre la ville de Gabès et son foncier agricole peut être vue sous l‟angle de la croissance urbaine et de la disparition des terres agricoles."

Mots Clés : AGRICULTURE / FONCIER RURAL / GABES / OASIS / TERRE AGRICOLE / TUNISIE / URBANISATION / ZONE PERIURBAINE

Présentation (ISTOM)

Page publiée le 6 octobre 2019