Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2000 → Le Sorgho repiqué au Nord-Cameroun : de l’analyse des pratiques culturales à l’accompagnement technique des producteurs

Institut National Agronomique de Paris-Grignon (2000)

Le Sorgho repiqué au Nord-Cameroun : de l’analyse des pratiques culturales à l’accompagnement technique des producteurs

Mathieu Bertrand

Titre : Le Sorgho repiqué au Nord-Cameroun : de l’analyse des pratiques culturales à l’accompagnement technique des producteurs

Auteur : Mathieu Bertrand

Etablissement de soutenance :  : Institut National Agronomique de Paris-Grignon

Grade : DEA : Environnement : Temps, Espaces, Sociétés (ETES) : 2000

Résumé
Au Nord-Cameroun, le muskuwaari désigne le fulfuldé, la langue des Peuls, des sorghos de saison sèche, repiqués sur les terres argileuses inondables. Avec l’introduction du coton et l’accroissement des besoins vivriers, cette culture a connu un essor considérable dans les agrosystèmes des plaines de l’Extrême-Nord. La caractérisation de ce système de culture montre l’adaptation des pratiques culturales à des milieux très hétérogènes grâce au développement des savoir-faire locaux. Un diagnostic agronomique partiel basé sur le point de vue des agriculteurs, montre la prépondérance du type de sol et du scénario climatique de l’année sur les choix techniques des agriculteurs. La préparation des parcelles et le repiquage au moment du retrait des eaux exigent des délais d’intervention réduits et nécessitent une main d’oeuvre importante sur une période courte et précise. L’analyse du fonctionnement des exploitations dans un terroir à dominante de sorgho repiqué révèle à la fois des stratégies vivrières et commerciales vis-à-vis du muskuwaari afin de sécuriser la production et les revenus agricoles. Compte tenu des limites d’extension de ces terres, les cultivateurs cherchent à intensifier la culture et sollicitent un appui technique pour lever certaines contraintes, notamment d’enherbement. Le projet DPGT a engagé un programme de recherche-développement qui débouche sur la mise au point de traitements herbicides et la diffusion de cette innovation par un service d’appui technique financé par les producteurs. Cette étude pose les jalons d’un travail de thèse sur l’amélioration du système de culture et la prise en charge d’une partie du processus de recherche-développement par une organisation paysanne

Mots Clés : Sorgho Système de culture Organisation agricole Technique culturale Diagnostic Savoir faire Pratique culturale Exploitation agricole Milieu naturel Labour Terroir Brûlis Repiquage Vulgarisation agricole Groupement villageois Organisation paysanne Agrosystème Appui technique Développement agricole Enherbement Fauchage Filière céréalière Muskuwaari Plaine Sorgho repiqué Cameroun Nord ; Balaza ; Maroua

Centre IST Regards

Page publiée le 21 novembre 2019