Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2007 → La ville et sa périphérie - la palmeraie de Marrakech, continuité ou rupture ? Logements et jardins agricoles

École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette (2007)

La ville et sa périphérie - la palmeraie de Marrakech, continuité ou rupture ? Logements et jardins agricoles

Bouchalkha, Younes

Titre : La ville et sa périphérie - la palmeraie de Marrakech, continuité ou rupture ? Logements et jardins agricoles

Auteur : Bouchalkha, Younes

Etablissement de soutenance : École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette

Grade : TPFE (Travaux Personnels de Fin d’Etudes) 2007

Résumé
Classée au Patrimoine paysager, culturel et historique, la palmeraie de Marrakech, au Maroc, concentre les maux qui touchent l’oasis marocain : quartiers périurbains insalubres (douars), infrastructures touristiques épuisant la nappe phréatique, spéculation foncière. Un programme de sauvegarde a été engagé par une association autour de plusieurs actions (plantation de palmiers, programmes de sensibilisation et d’éducation à l’environnement, assainissement de l’eau, etc..) dans lesquelles s’inscrit ce projet urbain et paysager qui vise à transformer l’un des douars de la palmeraie en ’unité paysagère’. L’unité comprend une zone de logements (logements sociaux en collectif et pavillons individuels avec potagers), un petit centre urbain avec des équipements collectifs, des exploitations agricoles et un parc

Sujets : Marrakech (Maroc) ; Rapport ville-campagne ; Îlot ; Périurbain ; Oasis ; Aménagement paysager

Présentation (ArchiRès)

Page publiée le 10 octobre 2019