Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2001 → Un musée des arts et traditions populaires dans une porte de ville. Taroudannt, Maroc

Ecole d’architecture de Languedoc-Roussillon (2001)

Un musée des arts et traditions populaires dans une porte de ville. Taroudannt, Maroc

Leothaud, Benoit

Titre : Un musée des arts et traditions populaires dans une porte de ville. Taroudannt, Maroc

Auteur : Leothaud, Benoit

Etablissement de soutenance : Ecole d’architecture de Languedoc-Roussillon

Grade : TPFE (Travaux Personnels de Fin d’Etudes) 2001

Résumé
Ce diplôme représente l’aboutissement d’une mission de 6 mois dans le cadre du Service Volontaire Européen financé par la Commission européenne, ayant pour objet "étude de mise en place d’un musée d’Art et Traditions populaires à Taroudannt au Maroc" (75000 habitants). Ce musée s’implante dans une des six portes monumentales des remparts en pisé qui ceinturent la ville sur 8 km. Au niveau de l’activité, la réflexion doit se porter sur les besoins en terme d’équipement culturel de la ville et sur son impact dans le développement local. Au niveau de la conception, il s’agit de comprendre le rôle fonctionnel et symbolique d’une porte de ville dans le système urbain d’une médina traditionnelle marocaine, et l’attitude à adopter quant à l’intervention dans un bâtiment classé patrimoine national. La programmation s’appuie sur un parti muséographique basé sur la symbolique des quatre éléments primordiaux communs à la culture arabe et berbère qui sont l’air (la musique et les instruments), la terre (l’architecture et la poterie), l’eau (l’agriculture et la cuisine) et le feu (le travail du métal : ferronnerie, bijoux, dinanderie) auxquels viennent s’ajouter tapis, portes anciennes et livres anciens. En outre les deux places attenantes au bâtiment (une à l’échelle du quartier, l’autre ouverte sur la ville) sont restructurées de façon à mettre le musée en valeur et prévoir le développement de la ville à long terme tout en respectant le mode de vie traditionnel.

Sujets : Taroudant (Maroc) ; Ville fortifiée ; Architecture vernaculaire ; Réhabilitation de bâtiment ; Aménagement touristique ; Construction traditionnelle ; Développement urbain ; Entrée de ville ; Médina ; Mode de vie ; Monument historique ; Place publique ; Pisé ; Muséologie ; Musée ; Espace public ; Porte ; Bâtiment culturel

Présentation (ArchiRès)

Page publiée le 19 novembre 2019