Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2018 → L’habitat à Laâyoune, Maroc

Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (2018)

L’habitat à Laâyoune, Maroc

Kasmein, Leila

Titre : L’habitat à Laâyoune, Maroc

Auteur : Kasmein, Leila

Etablissement de soutenance : Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine

Grade : Projet de Fin d’Etude (PFE) 2018

Résumé
Située dans le désert au bord de l’océan Atlantique, Laâyoune est une ville en pleine expansion, qui a connu de nombreuses expérimentations architecturales au niveau de l’habitat et une exploration de différentes typologies. Parmi celles-ci, les maisons à base hexagonales ont retenu mon attention. Ces logements dotés de cours privatives sont regroupées autour d’un patio commun. Cette recherche d’une morphologie architecturale adaptée au contexte s’est dissipée peu à peu, et on ne trouve plus aujourd’hui que des logements économiques modelés sur les autres villes des régions nord du Maroc. L’idée de ce projet est donc de développer des logements adaptés aux modes de vie, aux ménages (les autochtones et les habitants qui viennent y vivre temporairement) ainsi qu’à l’environnement. Le projet s’inspire de la morphologie urbaine et architecturale de la Medina mais aussi de la trame 8x8 appliquée par Ecochard à Casablanca. Les maisons à patio conçues en terre s’articulent ainsi autour d’un patio commun, permettant de se protéger de l’environnement extérieur rigoureux en générant une espèce de microclimat. Ces patios sont accompagnées de tours à vents. Celles-ci sont orientées dans le sens des vents dominants NNE très forts dans la région, permettant une ventilation naturelle et un circulation thermodynamique des airs chauds vers l’extérieur et des airs frais vers l’intérieur.

Sujets : Laâyoune (Maroc) ; Logement ; Maison individuelle ; Patio ; Médina ; Cour ; Ventilation naturelle

Présentation (ArchiRès)

Page publiée le 3 novembre 2019