Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2010 → Etude et Compréhension du mécanisme de l’érosion hydrique et leur impact au niveau des barrages de la wilaya de Mascara : Propositions de modèles d’aménagement

Université Mustapha Stambouli Mascara (2010)

Etude et Compréhension du mécanisme de l’érosion hydrique et leur impact au niveau des barrages de la wilaya de Mascara : Propositions de modèles d’aménagement

Boualem, Abdelkader

Titre : Etude et Compréhension du mécanisme de l’érosion hydrique et leur impact au niveau des barrages de la wilaya de Mascara : Propositions de modèles d’aménagement

Auteur : Boualem, Abdelkader

Université de soutenance : Université Mustapha Stambouli Mascara

Grade : Doctorat 2010

Résumé
La majorité des barrages dans le Maghreb sont actuellement soumises à une accélération de leur capacité d’envasement, plus particulièrement les barrages en Algérie qui sont caractérisés par l’érosion hydrique et évaporation forte. Le choix de notre étude est porté sur les méthodes hydrologiques et physico-chimiques, plus en particulier le modèle du résidu sec pour quantifier la suspension dissoute dans l’eau et aussi la détermination de concentration pour évaluer les débits solides à partir de différentes stations hydrométriques situant en aval des barrages. L’objectif de ce travail aussi vise une étude de ce phénomène d’érosion hydrique et avec savoir : la quantification, la prévision et solutions à considérer et plus de cela consiste à faire les mesures du transport solide au niveau des barrages par les moyens des modèles récentes. Les pentes de bassins des oueds de Taria et du 3rivières sont des effluents de l’oued EL Hammam, contribuent à l’envasement des barrages de la wilaya du Mascara (Bouhanifia, Fergoug et Ouizert) sur l’oued EL Hammam. La compréhension du phénomène du transport plein aidera le directeur des barrages à réduire au minimum le problème des alluvionnements. L’approche méthodologique adoptée consiste en cherchant un modèle régressif pouvant expliquer la charge de lit par l’écoulement liquide mesuré au niveau de la station de l’oued Taria et 3rivières, en étudiant cette relation sur de diverses échelles : annuel, saisonnier et mensuel pour trouver le meilleur représentant de relation du phénomène.

Présentation

Version intégrale (2,20 Mb)

Page publiée le 28 octobre 2019