Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2015 → LES MAMMITES D’ORIGINE BACTERIENNES ET MYCOSIQUES CHEZ LA CHEVRE LOCALE à TIARET (TRAITMENT ALTERNATIF PAR LE MIEL ET L’HUILE DE THYMUS FONTANESII).

Université Mustapha Stambouli Mascara (2015)

LES MAMMITES D’ORIGINE BACTERIENNES ET MYCOSIQUES CHEZ LA CHEVRE LOCALE à TIARET (TRAITMENT ALTERNATIF PAR LE MIEL ET L’HUILE DE THYMUS FONTANESII).

BOURABAH, AKILA

Titre : LES MAMMITES D’ORIGINE BACTERIENNES ET MYCOSIQUES CHEZ LA CHEVRE LOCALE à TIARET (TRAITMENT ALTERNATIF PAR LE MIEL ET L’HUILE DE THYMUS FONTANESII).

Auteur : BOURABAH, AKILA

Université de soutenance : Université Mustapha Stambouli Mascara

Grade : Doctorat 2015

Résumé
Les mammites constituent une entité pathologique très importante, car, elles entrainent des pertes économiques lourdes ainsi que des risques sur la santé humaine étand donné que le lait peut étre une source d’antibiorésistance. L’étude des mammites sub-cliniques des chèvres locales de Tiaret a révélé un pourcentage de 33.9% par la méthode de CMT (Californian Mastitis Test). Dans notre recherche, la bactériologie a montré que les Staphylocoques à coagulase négative et les entérobactéries, étaient la majorité des bactéries isolées avec une prévalence respective de 15,54% et 54,02%. Les Staphylococcus aureus, Bacillus spp, Corynébactérium spp, Pseudomonas aeruginosa sont aussi isolés. Des différentes souches bactériennes isolées des mammites sub -cliniques de la chèvre ont subi des tests de sensibilité aux antibiotiques ; les entérobactéries et les Staphylococcus spp sont résistants à la pénicilline ; D’autre part les Staphylocoques sp sont sensibles aux Tétracycline, Erythromycine, Ampicilline. La réponse des Staphylococcus spp aux antibiotiques est différente et cela est dû aux différentes espèces des Staphylocoques. Par contre S. aureus sont sensibles à tous les antibiotiques testés. Le traitement alternatif par le miel in vitro a montré une CMB qui varie de 11-14% contre tous les germes isolés des mammites sub- cliniques. Le deuxième traitement par l’huile de thymus fontanesii sur les bactéries qui ont une CMI la plus élevée dans le traitement de miel in vitro a donnée une CMI qui varie entre 1/300-1/100%.

Présentation

Page publiée le 10 novembre 2019