Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2018 → Ecologie de deux cochenilles du clémentinier Parlatoria ziziphi et Parlatoria pergandei (Hom : Diaspididae) à Oued El Alleug

Ecole Nationale Supérieure Agronomique – El Harrach (2018)

Ecologie de deux cochenilles du clémentinier Parlatoria ziziphi et Parlatoria pergandei (Hom : Diaspididae) à Oued El Alleug

BELOUED, Ibtissem

Titre : Ecologie de deux cochenilles du clémentinier Parlatoria ziziphi et Parlatoria pergandei (Hom : Diaspididae) à Oued El Alleug

Auteur : BELOUED, Ibtissem

Université de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique – El Harrach

Grade : Magister en Sciences Agronomiques. Spécialité : Zoologie Agricole et Forestière Option : Santé végétale et environnement 2018

Résumé
L’étude a été menée dans un verger de clémentinier dans la localité d’Oued El Alleug au cours de la période allant d’octobre 2014 jusqu’à octobre 2015. Le suivi de l’écologie de deux diaspine, le Pou noir de l’Orange (P. ziziphi) et la cochenille violette, a montré que le degré d’infestation par P. ziziphi est plus important par rapport à P.pergandei. La dynamique de ces diaspines fait ressortir l’existence de trois générations annuelles pour chaque espèce : une génération automnale, printanière et estivale. Quant à leur répartition spatiale et cardinale, elle est tributaire du microclimat. Pour P. ziziphi, elle préfère les feuilles (face inférieure) avec une répartition homogène à travers les différentes orientations. Pour P.pergandei, elle se trouve surtout sur les rameaux et les feuilles (face supérieure) avec une préférence pour les orientations centre et ouest. Parallèlement à cela, l’incidence de deux parasitoïdes dans la régulation des niveaux d’infestations est contrôlée par deux espèces appartenant à la famille des Aphelinidae : Encarsia citrina et Aphytis hispanicus. En effet, le pou noir est contrôlé dans son milieu par un endoparasite E. citrina qui évolue en trois générations coïncidant avec les générations de son hôte. Le parasitisme global de cet endoparasite s’effectue pour les stades : femelle adulte, larve 2ème stade et prénymphe, durant les périodes printanière et automnale sur les rameaux et les fruits. Le stade dominant est la larve âgée. Pour le pou gris, il est cotrôlé par un ectoparasite A. hispanicus qui développe trois générations pour chaque génération de la diaspine et attaque beaucoup plus le stade femelle (jeune et adulte) ainsi que le stade prénymphe. La distribution du parasitoïde est en étroite corrélation avec l’abondance de son hôte sur le végétal,un taux de parasitisme élevé a été obtenu sur les rameaux et les fruits et au niveau des orientations centre et ouest. Les stades dominants pour ce parasite sont la larve âgée et la nymphe.

Présentation

Version intégrale (11,0 Mb)

Page publiée le 9 novembre 2019