Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2018 → Diagnostic ornithologique des cédraies d’Algérie : Ecologie, diversité et perspectives de conservation

Ecole Nationale Supérieure Agronomique – El Harrach (2018)

Diagnostic ornithologique des cédraies d’Algérie : Ecologie, diversité et perspectives de conservation

MOUSSOUNI, Abdenour

Titre : Diagnostic ornithologique des cédraies d’Algérie : Ecologie, diversité et perspectives de conservation

Auteur : MOUSSOUNI, Abdenour

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique – El Harrach

Grade : DOCTEUR EN SCIENCES AGRONOMIQUES 2018

Résumé
La présente étude constitue une première approche qui s’intéresse à l’avifaune d’une formation forestière endémique de l’Afrique du Nord. Elle se propose de réaliser un diagnostic ornithologique des cédraies d’Algérie (Cédraies de Théniet El Had, Chréa, Djurdjura, Belezma et Khenchla). Elle illustre aussi une application réelle de la modélisation en ornithologie. Les données de l’avifaune récoltées par la méthode des échantillonnages fréquentiels progressifs (E.F.P.) ont servi de base pour le diagnostic. Ce dernier a été fondé sur une démarche analytique conçue autour de trois outils fondamentaux à savoir l’information mutuelle, les profils écologiques et les modèles linéaires généralisés. Nos cédraies se présentent comme des écosystèmes importants pour une faune avienne caractérisée par l’abondance des espèces sylvatiques. La diversité des niches écologiques a permis la cohabitation d’espèces sédentaires et migratrices. La présence d’espèces d’intérêt patrimonial témoigne de l’importance des cédraies pour la conservation de la diversité avienne. Les outils de la théorie de l’information notamment les profils écologiques, l’entropie espèce et l’information mutuelle espèce-descripteur nous ont permis d’une part d’identifier l’écologie et les valeurs indicatrices des espèces et d’autre part les descripteurs les plus déterminants pour les oiseaux. Les modèles linéaires généralisés associés à la technique de régression logistique ce sont montré bien adaptés à la nature des données ornithologiques. A cet effet, deux types de modèles ont été réalisés à savoir les modèles synécologiques (GLM) qui ont permis d’identifier les descripteurs discriminants pour la communauté avienne et les modèles autécologiques (régression logistique) qui ont mis en relation les occurrences des espèces en relation avec les descripteurs dendro-écologiques. Globalement, l’ensemble des descripteurs relatifs aux structures verticale et spatiale du peuplement forestier, ainsi que leur variabilité structurale ont affiché des effets importants sur les communautés avienne. Les résultats obtenus dans cette thèse fournissent une base d’informations pour des applications directes dans la prise de décision en matière de conservation de la biodiversité et de la faune avienne des peuplements de cèdre.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 8 novembre 2019