Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2018 → Conditions de l’utilisation dans les vergers des parasitoïdes (Semielacher petiolatus et Citrostichus phyllocnistoides) contre la mineuse des feuilles des agrumes (Phyllocnistis citrella).

Ecole Nationale Supérieure Agronomique – El Harrach (2018)

Conditions de l’utilisation dans les vergers des parasitoïdes (Semielacher petiolatus et Citrostichus phyllocnistoides) contre la mineuse des feuilles des agrumes (Phyllocnistis citrella).

KHECHNA, Hassina

Titre : Conditions de l’utilisation dans les vergers des parasitoïdes (Semielacher petiolatus et Citrostichus phyllocnistoides) contre la mineuse des feuilles des agrumes (Phyllocnistis citrella).

Auteur : KHECHNA, Hassina

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique – El Harrach

Grade : Doctorat en sciences agronomiques 2018

Résumé
Phyllocnistis citrella, dépredateur se développe sur les jeunes pousses et lorsque les condition climatiques sont favorables, ce qui coïncide avec l’apparition de la deuxième et de la troisième poussée de sève. Afin de limiter les ravages que la mineuse des agrumes peut créer, il est procédé Dans le cadre de la présente étude il est procédé à des lâchers d’auxiliaires Hyménoptères tels que Semielacher petiolatus et Citrostichus phyllocnistoides. Cette expérimentation s’est déroulée pendant deux campagnes agricoles 2010/2011 et 2011/2012au sein d’une exploitation agricole individuelle (EAI) sise à Mouzaia. Cette exploitation comporte deux parcelles de 3 hectares chacune, plantées en orangers âgés de 10 ans, de la variété Thompson-navel. Pour la première campagne, l’expérimentation s’est déroulée dans la première parcelle où l’agriculteur a effectué différents travaux sans demander de conseils auprès de l’ingénieur. . Il a effectué librement des interventions dans son verger tant du point de vue de l’entretien que de l’application des produ phytosanitaires. Dans ce cadre, l’intervention de l’expérimentateur ne se fait que pendant l’apparition de la mineuse durant la deuxième et la troisième poussée de sève, soit entre juin et octobre . Au cours de chaque quinzaine,100feuilles sont prélevées et ramenées au laboratoire pour examiner à l’aide de la loupe et déterminer le taux d’infestation, le taux de parasitisme ainsi que les différents parasitoïdes présents Durant cette campagne, le taux d’infestation varie entre 50 et60% et un taux de parasitisme qui fluctue entre15 et20%.Ces résultats s’expliquent par l’application des produits insecticides par l’agriculteur au moment des lâchers des parasitoides. Pour la deuxième campagne, l’expérimentation s’est déroulée dans les deux parcelles mais cette fois ci l’agriculteur a suivi les recommandations de l’ingénieur, soit le respect du calendrier de traitements, permettre les lâchers d’auxiliaires au niveau des deux parcelles longtemps avant at apès les applications de pesticides contre d’autres ravag. Dans ces conditions le taux d’infestation atteint 20% à 37% et un pourcentage de parasitisme compris entre 58 et 60%. De ce fait les auxiliaires ont montré une bonne activité vis-à-vis de la mineuse

Présentation

Version intégrale (16,9 Mb)

Page publiée le 27 octobre 2019