Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2018 → Évaluation des populations locales de M.laciniata, M.minima et M. truncatula et caractérisation phénotypique des souches de rhizobiums associées

Ecole Nationale Supérieure Agronomique – El Harrach (2018)

Évaluation des populations locales de M.laciniata, M.minima et M. truncatula et caractérisation phénotypique des souches de rhizobiums associées

CHEBOUTI, Abderrezak

Titre : Évaluation des populations locales de M.laciniata, M.minima et M. truncatula et caractérisation phénotypique des souches de rhizobiums associées

Auteur : CHEBOUTI, Abderrezak

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique – El Harrach

Grade : Doctorat en sciences agronomiques 2018

Résumé
Le présent travail comporte trois études. La première étude a pour objectif de caractériser morphologiquement les populations naturelles de Medicago laciniata, Medicago minima et Medicago truncatula. En second lieu, une évaluation agronomique de ces mêmes populations a été réalisée. Le matériel végétal utilisé est issues d’une prospection conduite en 2005 et 2008 par l’INRAAlgérie à travers toute la région de Djelfa. Les essais de ces deux premières études ont été menés au niveau de la ferme expérimentale du Centre de Recherche en Phytotechnie de Baraki (INRAA). La dernière étude a concerné la caractérisation phénotypique des souches de rhizobiums isolées chez les populations des trois espèces par l’utilisation des tests physiologiques. Les données recueillies ont fait l’objet d’une analyse de variance à un critère de classification et d’une analyse en composantes principales. Les relations entre les caractères étudiés ont été testées en utilisant les coefficients de corrélation de Pearson. Les résultats de l’analyse de la variance ont révélé des différences significatives à très hautement significatives entre les populations chez les trois espèces pour la majorité des caractères mesurés. L’étude de la diversité génétique des populations de Medicago laciniata et Medicago minima à l’aide des paramètres morphologiques, phénologiques et agronomiques nous a permis d’apprécier la variabilité génétique existante au sein des deux espèces étudiées. Nous avons noté aussi que les populations des trois espèces ont présenté un bon développement végétatif au printemps qu’en hiver et ont produit des quantités élevées en gousses et en graines. Les résultats de la caractérisation des rhizobia (tests physiologiques) montrent une large tolérance à la température, à la salinité et au pH pour l’ensemble des souches isolées.

Présentation

Version intégrale (3,5 Mb)

Page publiée le 7 novembre 2019