Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2016 → Modélisations de la dynamique trophique d’un écosystème Méditerranéen exploité : le Golfe de Gabès (Tunisie)

Université de Bretagne occidentale (2016)

Modélisations de la dynamique trophique d’un écosystème Méditerranéen exploité : le Golfe de Gabès (Tunisie)

Halouani, Ghassen

Titre : Modélisations de la dynamique trophique d’un écosystème Méditerranéen exploité : le Golfe de Gabès (Tunisie)

Modeling the trophic dynamics of an exploited Mediterranean ecosystem : the Gulf of Gabes (Tunisia)

Auteur : Halouani, Ghassen

Université de soutenance : Université de Bretagne occidentale // Institut national agronomique (Tunisie) co tutelle

Grade : Doctorat : Biologie marine : Brest : 2016

Résumé
L’objectif de cette thèse est d’améliorer la compréhension du fonctionnement et de la structure trophique du golfe de Gabès en Tunisie. Afin de concilier exigences écologiques et exploitation des ressources marines, différents modèles écosystémiques ont été développés pour étudier sa dynamique trophique et contribuer à la réflexion sur la mise en place de plans de gestion. Un modèle trophique d’équilibre de masse « Ecospace » a été construit afin d’évaluer les conséquences écosystémiques de différentes mesures de gestion. Les résultats des simulations ont permis d’explorer les interactions entre la pêche côtière et la pêche au chalut benthique et d’identifier des zones où les mesures de gestion sont effectives. Un modèle end-to-end a également été appliqué pour expliciter la dynamique des espèces considérées, depuis le forçage climatique jusqu’à la pêche. Cette approche de modélisation consiste à forcer le modèle individu-centré « OSMOSE » par un modèle biogéochimique « Eco3MMed ». Ce modèle a permis d’établir une représentation cohérente du réseau trophique et de simuler des scénarios de gestion théoriques de mise en réserve. Le modèle end-to-end a également été utilisé pour étudier la sensibilité d’un ensemble d’indicateurs écologiques à la pression de pêche. Les résultats ont révélé que les indicateurs de taille sont les plus adaptés pour faire le suivi de l’impact de la pêche dans le golfe de Gabès. Au final, une approche comparative entre plusieurs écosystèmes méditerranéens a été mise en place avec le modèle EcoTroph pour comparer leurs structures trophiques et explorer les effets de plusieurs niveaux d’exploitation par l’analyse de leurs spectres trophiques.

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 7 novembre 2019