Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2018 → Roseau & transfert de technologies : L’architecture vernaculaire des marais irakiens au secours de la région du Lac Sénégal face à l’envahissement du typha

Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (2018)

Roseau & transfert de technologies : L’architecture vernaculaire des marais irakiens au secours de la région du Lac Sénégal face à l’envahissement du typha

Viateau, Albane

Titre : Roseau & transfert de technologies : L’architecture vernaculaire des marais irakiens au secours de la région du Lac Sénégal face à l’envahissement du typha

Auteur : Viateau, Albane,

Etablissement de soutenance : Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine

Grade : MES 2018

Résumé
"Le présent mémoire nous invite à nous pencher sur les architectures vernaculaires pour formuler des réponses contemporaines aux problématiques environnementales, sociales et économiques actuelles. Le terrain d’étude est le Lac Sénégal au nord du pays éponyme qui subit depuis les années 90 l’invasion du typha, roseau géant, qui perturbe l’écosystème naturel et humain de la région. Privant les populations locales de l’accès à l’eau et créant un environnement insalubre où se développent de nombreuses maladies, le roseau admet cependant des qualités mécaniques et esthétiques lui ayant permis à l’échelle mondiale de prendre racine dans les savoir-faire constructifs vernaculaires. La réponse formulée au travers de ce travail permet de mettre en évidence des moyens de valoriser ce fléau dans un cercle vertueux en transférant les savoir-faire constructifs des marais irakiens, où vit la "Civilisation du Roseau", vers le Sénégal."

Sujets : Sénégal ; Irak ; Environnement naturel ; Construction en matériau végétal ; Écosystème ; Lac ; Architecture vernaculaire ; Technique

Présentation (ArchiRès)

Page publiée le 9 novembre 2019