Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Sites utiles → U → UMR HYDROSCIENCES MONTPELLIER

UMR HYDROSCIENCES MONTPELLIER

UMR HYDROSCIENCES MONTPELLIER

Les travaux développés au sein de l’UMR HYDROSCIENCES MONTPELLIER, "HSM", portent essentiellement sur l’étude des impacts climatiques et anthropiques sur les ressources en eau en milieux méditerranéen et tropical, ils s’effectuent selon quatre axes thématiques privilégiés :

- Axe thématique 1 : PROCESSUS BIOGEOCHIMIQUES RISQUE ECOLOGIQUE ET REMEDIATION.
Pour une gestion durable des ressources en eau, il est nécessaire de bien caractériser les processus réactionnels de transfert et de transformation des polluants, de mettre en place des outils permettant de mieux évaluer leur toxicité vis à vis de l’écosytème et de développer des traitements des eaux appropriés et qui prennent en compte le contexte socio économique. Cet axe se compose de trois thèmes pluridisciplinaires :
Impact des contaminants sur le milieu récepteur
Pollutions d’Origines Minières-POM
Remédiation et Recyclage

- Axe thématique 2 : KARST ET MILIEUX FISSURES
Cet axe s’intéresse aux roches fissurées et, particulièrement, aux karsts et aux roches carbonatées dont l’importance est considérable en tant qu’aquifères et qui constituent, par conséquent, des ressources en eau privilégiées. Les enjeux sont donc forts et justifient les travaux entrepris pour caractériser et modéliser la géométrie puis les écoulements et les processus de transport dans les milieux poro-perméables fracturés. Cet axe est structuré selon 2 thèmes regroupant eux-mêmes plusieurs actions de recherche :
Hydrodynamique et modélisation
Traçages naturels et artificiels des écoulements

- Axe thématique 3 :VARIABILITE HYDROLOGIQUE : ANALYSES, MECANISMES ET IMPACTS SUR LES RESSOURCES EN EAU
L’Axe 3 poursuit ses travaux dans le cadre de l’étude des changements hydrologiques, d’origine climatique et/ou anthropique, dans les zones tropicales et semi-arides. La notion de ressource est omniprésente dans les thématiques retenues dans cet Axe qui est également centré sur des problématiques faisant intervenir la modélisation, qu’elle soit de processus ou de fonctionnement des bassins versants. Il comporte trois thèmes :
MEVHYSA (Mécanismes de la variabilité hydrologique en zone semi-aride) a été jusqu’à présent centré sur l’étude de l’impact du climat et des activités humaines sur le cycle hydrologique dans la région de Niamey.
VAHYNE (Analyse de la variabilité hydrologique et impacts sur les ressources en eau) exploite les données régionales, notamment les séries temporelles longues de l’Afrique de l’Ouest et Centrale
PALHYSADES s’est principalement intéressé à l’Altiplano, bassin endoréique de 190 000 km² des Andes. Il étudie le recyclage des éléments chimiques à l’échelle du bassin face à l’alternance de phases d’extension lacustre et de régressions en période très aride depuis 15 000 ans.

- Axe thématique 4 : RISQUES HYDROLOGIQUES LIES AUX ALEAS EXTREMES
L’Axe 4 fait explicitement apparaître la notion de risque. Celui-ci, qu’il soit lié à des aléas extrêmes ou aux pollutions associées aux flux qu’ils génèrent, est une constante dans les milieux méditerranéens ou tropicaux. Les conditions climatiques y sont, en effet, souvent génératrices de situations difficiles aux conséquences sérieuses sur un environnement fréquemment fragilisé et soumis à une pression anthropique forte. Les recherches portent sur les aspects suivants :
Traitement statistique des séries pluviométriques spatio-temporelles
Modélisation pluie-débit spatialisée
Modélisation hydrodynamique des inondations
Mesure et modélisation des exportations en sédiments et en nutriments
Modélisation couplée des flux liquides et des flux de matières solides et dissoutes

- Pour en savoir plus

Page publiée le 11 mars 2004, mise à jour le 30 novembre 2009