Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2017 → Gouvernance Locale et gestion durable des ressources en eau dans le bassin hydrographique du Mouhoun au Burkina Faso : cas de l’espace de gestion du « CLE MOUHOUN TA »

Université de Ouagadougou 1 Pr. Joseph KI ZERBO (2017)

Gouvernance Locale et gestion durable des ressources en eau dans le bassin hydrographique du Mouhoun au Burkina Faso : cas de l’espace de gestion du « CLE MOUHOUN TA »

BAMBARA Adama

Titre : Gouvernance Locale et gestion durable des ressources en eau dans le bassin hydrographique du Mouhoun au Burkina Faso : cas de l’espace de gestion du « CLE MOUHOUN TA »

Auteur : BAMBARA Adama

Université de soutenance : Université de Ouagadougou 1 Pr. Joseph KI ZERBO

Grade : Master International (Innovation et Développement en Milieu Rural) 2017

Résumé
La gestion des ressources en eau dans le bassin hydrographique du Mouhoun au Burkina Faso a connu ces dernières années des mutations profondes, dont les plus importantes restent la mise en place des comités locaux de l‟eau (CLE) qui sont un maillon essentiel de la mise en œuvre de la GIRE. Ils constituent un cadre de concertation de l‟ensemble des acteurs au niveau local, et aussi un tremplin pour leur implication dans les prises de décisions relatives à la gestion des ressources en eau à l‟échelle des sous bassins. L‟espace de gestion du CLE « Mouhoun Tâ » situé dans le sous bassin du Mouhoun supérieur aval, dispose de ressources en eau souterraine et superficielle et de potentiels en terre cultivables (Diagnostique conjoint2011). Cependant, Il subit une pression de la part d‟une population essentiellement rurale. Cette pression a pour conséquence la dégradation des berges, la pollution des eaux etc. La mise en place du CLE « Mouhoun Tâ » constitue une voie possible pour asseoir une gouvernance locale des ressources en eau du sous bassin du Mouhoun supérieur aval. La présente étude vise l‟amélioration de la gouvernance locale des ressources en eau dans l‟espace de gestion du CLE « Mouhoun Tâ ». La méthodologie utilisée a consisté en des enquêtes qualitatives et quantitatives auprès des acteurs de l’eau de l‟espace de gestion du CLE et des observations sur le terrain des divers usages faits de l’eau, des activités menées autour de l’eau et des modes de gestion de la ressource. Les données traitées et analysées à l’aide des logiciels EXCEL et WORD ont permis de ressortir les problèmes qui entravent le bon fonctionnement du Comité Local de l’Eau. Il s‟agit des problèmes financiers, du déficit d’informations, de la faible participation des acteurs (particulièrement les communes), de la mobilité des acteurs (renouvellement des élus locaux et des services techniques). Selon les résultats de l‟étude, la faible relation entre le Comité Local de l’Eau et les acteurs de son espace s‟explique par son faible niveau fonctionnement. Pour endiguer ces problèmes, des solutions et recommandations ont été formulées à l’attention des principaux acteurs de l’eau pour un meilleur fonctionnement du Comité Local de l’Eau « Mouhoun Tâ » et une collaboration effective et efficace avec les communes de son espace de gestion

Mots Clés : gouvernance locale, décentralisation, Comité local de l‟eau, ressources en eau, Burkina Faso.

Agrinovia (Mémoires et Ressources)

Version intégrale

Page publiée le 27 février 2020