Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Tunisie → Thèse en préparation → 2018 → L’usage des plantes médicinales au Cap Bon tunisien au XXème siècle un savoir-faire menacé Approche patrimoniale

Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de La Manouba (2018)

L’usage des plantes médicinales au Cap Bon tunisien au XXème siècle un savoir-faire menacé Approche patrimoniale

BAHROUN Awatef

Titre : L’usage des plantes médicinales au Cap Bon tunisien au XXème siècle un savoir-faire menacé Approche patrimoniale

Projet de thèse en : Histoire, Archéologie et Patrimoine

Auteur : BAHROUN Awatef

Directeur de thèse : HABIB KAZDAGHLI

Etablissement d’accueil : Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités de La Manouba

En préparation depuis : 2018/2019

Objectif
Objectif L’importance de cette étude se justifie d’abord par l’apport souhaitable pour la compréhension qui va porter sur une approche patrimoniale il s’agit d’une étude anthropologique auprès des habitants qui utilisent jusqu’à nos jours des plantes spontanées dites sauvages et épices dans la presqu’île du Cap Bon Le Cap bon est la zone géographique par excellence connue pour être partie intégrante du patrimoine traditionnel tunisien c’est pour cette raison que notre recherche répondra à un besoin celui conserver ces pratiques avant de disparaitre progressivement Cette démarche vise trois buts 1 Etablir la mémoire collective des plantes médicinales et épices en Tunisie et dans le Cap bon 2 Dresser un inventaire de plantes sauvages et épices connues et recueillir un maximum d’informations sur la thérapeutique traditionnelle 3 Permettre d’envisager la création d’un musée artisanal matériel et immatériel

Annonce : Tunisie.tn

Page publiée le 2 janvier 2020