Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Tunisie → Thèse en préparation → 2016 → Paysans et petits périmètres irrigués dans le Nord-ouest tunisien : Adaptations paysannes et différenciations spatiales.

Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis (2016)

Paysans et petits périmètres irrigués dans le Nord-ouest tunisien : Adaptations paysannes et différenciations spatiales.

SOUAIHI Marouen

Titre : Paysans et petits périmètres irrigués dans le Nord-ouest tunisien : Adaptations paysannes et différenciations spatiales.

Projet de thèse en : Sciences Géographiques

Auteur : SOUAIHI Marouen

Directeur de thèse : SEDDIK FAZAI

Etablissement d’accueil : Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis

En préparation depuis : 2016/2017

Objectif
Le débat des ressources naturelles intéresse depuis longtemps les organisations internationales, le pouvoir public et les institutions de formation et de recherche. La diminution et même la rareté des ressources hydrauliques dues au changement climatiques posent une concurrence de plus en plus importante entre les différents secteurs économique sur la ressource en eau. L’agriculture constitue le principal secteur consommateur d’eau en Tunisie avec 80 % en 2011(FAO, 2012). Le secteur irrigué en Tunisie est caractérisé par la variété de ressources hydrauliques exploitées, (grands barrages, barrages collinaires, forages, rivière, Ain, eau usée …). Les périmètres irrigués en Tunisie se repartissent entre périmètres publics qui sont totalement réalisés par l’Etat, et périmètres irrigués privés fondé sur la petite hydraulique et réalisés par des agriculteurs individuellement avec ou sans support public. les études fondées à l’échelle locale, la situation des petits périmètres irrigués montre plusieurs défaillances : un taux d’exploitation faible, des conflits inter-agriculteurs, abandon de l’agriculture irrigués par certains exploitants, taux de recouvrement des dépenses très faible. Louhichi, 1999 a montré que ce type des périmètres irrigués a des modes d’exploitations inégales et dépendantes des conditions climatiques et socio-économiques régionales. les petits périmètres irrigués ont hérité généralement des problèmes fonciers qui empêchent leur fonctionnement. Les exploitations des petites tailles et le morcellement des propriétés agricoles se reflètent sur les taux d’exploitation.

Annonce : Tunisie.tn

Page publiée le 24 décembre 2019