Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1990 → Contribution à l’étude de la désertification des hautes plaines algériennes, l’exemple : le bassin versant du Hodna

Université de Paris 1 (1990)

Contribution à l’étude de la désertification des hautes plaines algériennes, l’exemple : le bassin versant du Hodna

Ayoubi, Fadl

Titre : Contribution à l’étude de la désertification des hautes plaines algériennes, l’exemple : le bassin versant du Hodna

CONTRIBUTION TO THE STUDY OF THE DESERTIFICATION OF THE ALGERIAN HIGH PLAINS EXAMPLE : THE HODNA RIVER BASIN

Auteur : Ayoubi, Fadl.

Université de soutenance : Paris 1

Grade : Doctorat Thèse . Etat : Lettres : 1990

Résumé
Le bassin du Hodna se caractérise à la différence de toutes les autres régions atypiques algériennes, par ses importantes capacités hydriques qui pourraient constituer un moyen de base pour les opérations de mise en valeur des terres et le développement de la production agricole et des pâturages. Il jouit de cette richesse parce qu’il joue le rôle de niveau de base pour les oueds qui descendent de l’atlas tellien et saharien. Le bassin du Hodna d’une superficie de 26500 km2 et distant de 250 km au sud-est de la capitale est situé entre l’atlas tellien et saharien. Son exploitation remonte à la période carthaginoise. Il constitue une source importante pour l’approvisionnement en céréales, enviande, fruits et légumes. Il a aussi été l’objet d’un aménagement hydraulique développé qui se manifeste par la réalisation de barrages, bassins, réservoirs, et de canalisation dont les traces existent encore de nos jours. Mais vu l’utilisation abusive des ressources naturelles et la succession des guerres résultant de l’évolution historique, notamment celles de l’époque romaine, de la colonisation française et le développement du nomadisme au XIe siècle par les Hilatites venus de l’orient ; certains phénomènes inquiétants ont commencé à apparaitre au niveau des différentes régions du bassin. Parmi ces phénomènes nous pouvons citer l’érosion du sol, l’augmentation du taux de salinité et la formation éolienne comme les dunes, nebkas.

Mots clés : ALGERIE. HODNA - OUED HODNA- DESERTIFICATION - EROSION - SALINITE - ENVIRONNEMENT - AGRICULTURE - GEOMORPHOLOGIE

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 9 juin 2009, mise à jour le 4 janvier 2017