Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Tunisie → Thèse en préparation → 2016 → Caractérisation agro morphologique biochimique et moléculaire de quelques écotypes tunisiens de piment Capsicum annuum L Approche de création variétale

Institut supérieur Agronomique Chott-Meriem (2016)

Caractérisation agro morphologique biochimique et moléculaire de quelques écotypes tunisiens de piment Capsicum annuum L Approche de création variétale

MEHRZI MOHAMED MOEZ

Titre : Caractérisation agro morphologique biochimique et moléculaire de quelques écotypes tunisiens de piment Capsicum annuum L Approche de création variétale

Projet de thèse en : AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT

Auteur : MEHRZI MOHAMED MOEZ

Directeur de thèse : NEJI TARCHOUN

Etablissement d’accueil : Institut supérieur Agronomique Chott-Meriem Université de Sousse

En préparation depuis : 2016/2017

Objectif
Dans le cadre du recensement et des études des ressources phylogénétiques des principales espèces légumières en Tunisie. Ce sujet a été choisi pour identifier et caractériser quelques écotypes locaux de piment Ces écotypes présentent une diversité génétique très importante quant à leurs aspects agro- morphologique et qualité nutritionnelle des fruits ce qui permettra leur valorisation en tant que tels ou leur exploitation dans un programme de création variétale. Etant donné la richesse de leur fruits en capsaicine et leur adaptation de produire en conditions climatiques sub- optimales ; nos variétés locales de piment fort souvent caractérisées par des teneurs élevées en capsaicinoides et en capcenthine, sont encore recommandées pour la culture de piment de transformation en culture de saison. Cependant les recherches sur la diversité génétique et la caractérisation de ces variétés sont assez limitées . Ce sujet vise aussi à homogénéiser et stabiliser ces accessions traditionnellement utilisées par les agriculteurs en populations souvent très hétérogènes et génétiquement instables et qui risquent d’être affectées par l’érosion génétique et la perte de la valeur économique suite à la pression qui ne cesse d’augmenter par l’introduction de matériel végétal nouveau à travers les obtentions des maisons grainières étrangères.

Annonce : Tunisie.tn

Page publiée le 18 janvier 2020