Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2008 → Analyse de la diversité génétique et symbiotique des populations naturelles tunisiennes de Medicago truncatula et recherche de QTL liés au stress salin

Université Paul Sabatier (Toulouse) (2008)

Analyse de la diversité génétique et symbiotique des populations naturelles tunisiennes de Medicago truncatula et recherche de QTL liés au stress salin

Lazrek-Ben Friha, Fatma

Titre : Analyse de la diversité génétique et symbiotique des populations naturelles tunisiennes de Medicago truncatula et recherche de QTL liés au stress salin

Genetic and symbiotic diversity for tunisisan natural populations of Medicago truncatula

Auteur : Lazrek-Ben Friha, Fatma

Université de soutenance : Université Paul Sabatier (Toulouse).

Grade : Doctorat : Biologie : Toulouse 3 : 2008

Résumé
L’objectif de cette thèse est l’étude de la diversité génétique au sein de 136 lignées appartenant à 10 populations naturelles tunisiennes de M. truncatula. Ces populations proviennent de différentes conditions pédoclimatiques représentatives du territoire tunisien. La première partie consiste à une analyse à l’échelle moléculaire par l’utilisation de 18 microsatellites répartis sur les différents groupes de liaison. Cela a permis de structurer les populations selon un axe nord / sud séparé par la dorsale tunisienne. Le paramètre pluviométrie est le principal facteur influençant cette structuration. De même l’utilisation de marqueurs morphologiques a permis d’approfondir la caractérisation des populations et de la comparer à celle obtenue par les microsatellites. Dans une seconde partie, on a poursuivi l’analyse de la diversité par l’étude de la variabilité de croissance d’un certain nombre de lignées, sous alimentation azotée et en symbiose avec différentes souches de Rhizobium, en absence ou en présence de stress salin. A partir de cette analyse, on a pu sélectionner des couples de lignées contrastants pour leur réponse au sel dans ces deux conditions étudiées qui nous ont permis d’identifier des critères de tolérance au sel. La dernière partie concerne une analyse quantitative visant essentiellement à identifier des marqueurs impliqués dans la tolérance à la salinité chez le partenaire végétal. On a utilisé la descendance d’un croisement disponible au laboratoire entre deux lignées de référence Jemalong et F83005.5.

Mots clés : Medicago — Sols — Microbiologie — Symbiose — Génie génétique végétal

Présentation (SUDOC-ABES)

Version intégrale

Page publiée le 15 septembre 2009, mise à jour le 24 décembre 2019