Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2018 → Conception et aménagement de bas-fonds en zone soudano-sahélienne selon la technologie Smart-Valleys : cas de Barjongo et Tansega au Burkina Faso

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2018

Conception et aménagement de bas-fonds en zone soudano-sahélienne selon la technologie Smart-Valleys : cas de Barjongo et Tansega au Burkina Faso

NGNEPI TOUKEP Elvire Vanessa

Titre : Conception et aménagement de bas-fonds en zone soudano-sahélienne selon la technologie Smart-Valleys : cas de Barjongo et Tansega au Burkina Faso

Auteur : NGNEPI TOUKEP Elvire Vanessa

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’ingénierie Infrastructures et Réseaux Hydrauliques 2018

Résumé
La Smart-Valleys est une approche d’aménagement mise au point par Africa-Rice pour les bas-fonds d’Afrique subsaharienne basée sur une démarche participative, durable et à faible coût dans le but d’accroitre la résilience des petits producteurs rizicoles vis-à-vis des effets de la variabilité pluviométrique. Cette approche doit être évaluée et adaptée à chaque contexte. L’objet de cette étude était donc de tester et d’évaluer l’adaptabilité des aménagements types smart -valleys en zone soudano-sahélienne et leur incidence sur la productivité rizicole. Les bas-fonds retenus d’une surface totale de 64.5 hectares sont Tansèga et Barjongo, se situant respectivement dans les régions du Plateau Central et le Centre-Est du Burkina Faso. La compréhension de l’hydrologie de ces bas-fonds nous a permis de voir si ces aménagements type Smart-Valleys y sont adaptés. Un dispositif expérimental a été mis en place ; celui-ci à consister à aménager juste cinq hectares sur chacun des bas-fonds dont un hectare recevra les quatre (04) variétés de riz ORYLUX6, FKR64N, FKR62N et FKR61N sélectionnées par l’INERA. Ces mêmes variétés de riz ont été répétées sur un autre hectare non aménagé. Les 4 autres hectares de l’aménagement ont reçu la semence locale. Au regard des dimensions de diguettes obtenues dans les pays côtiers (Togo et Bénin) qui sont de 50-60 cm pour la hauteur et l’épaisseur des diguettes de ceinture et de 25-30 cm pour les diguettes secondaires, les dimensions adaptées sont plus importantes dans notre cas compte tenu du climat qui est plus rude. Ainsi donc, pour nos aménagements, les dimensions des diguettes de ceinture ont été de 100 * 50 * 80 cm et de 80 * 40 * 50 cm pour les diguettes secondaires représentant respectivement la largeur de base, la largeur en crête et la hauteur. Les résultats de la récolte sur les deux sites sont les suivantes : Pour les parcelles Smart-Valleys et non aménagées, à Tansèga ORYLUX6 (4,5t/ha-2,5t/ha), FKR62N (4t/ha-1,5t/ha) et FKR61N (3,5t/ha-2t/ha) et à Barjongo ORYLUX6 (2t/ha-2t/ha) et FKR61N (2,5t/ha-2,5t/ha). Le test de l’aménagement Smart-Valleys en zone soudano-sahélienne continuera jusqu’à 2020 afin d’avoir des conclusions plus tangibles. Néanmoins, pour cette première saison, le coût est de 240 000 FCFA à l’hectare, ce qui est très bas comparé aux aménagements qui se font actuellement au Burkina Faso dont le coût est en moyenne de 3 000 000 FCFA à l’hectare

Présentation (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 6 mars 2020