Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2018 → Diagnostic et études techniques de la réhabilitation du barrage de Pabré

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2018

Diagnostic et études techniques de la réhabilitation du barrage de Pabré

BANAO Bakary Guy Bessounadié

Titre : Diagnostic et études techniques de la réhabilitation du barrage de Pabré

Auteur : BANAO Bakary Guy Bessounadié

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’ingénierie Infrastructures et Réseaux Hydrauliques 2018

Résumé
Ce mémoire a pour objectif de réaliser le diagnostic et une étude d’avant-projet détaillé de la réhabilitation du barrage de Pabré en vue de satisfaire les besoins en eau de la commune. En effet la digue de type homogène en remblai argileux, est dans un état assez dégradé. Il s’est agi d’effectuer une analyse des ouvrages existants, de s’assurer de leur résistance face aux différents aléas climatiques et d’apporter des solutions techniques adéquates. Du diagnostic il est ressorti que la digue mesure environ 487,77 mètres sur une hauteur de 4 mètres. La surface du bassin versant à l’exutoire est de 276 km2 avec un périmètre estimé à 101 km. Le volume de la retenue actuelle à la côte 292 m donne une valeur de 1 725 255 m3. Dans la section des résultats, il a été primordial d’analyser l’hydrologie du bassin de Pabré. Un débit de crue de projet de 218,86 m^3/s est obtenu des calculs par l’utilisation de diverses méthodes. Ce débit a été l’instrument par lequel s’est vérifié la conception et la stabilité de l’évacuateur de crue. Ce qui s’est avéré stable. Par contre la détermination d’éléments tels que la revanche ont conclu à une rehausse de la côte de la digue d’environ 25 cm en matériaux latéritiques. Enfin le mémoire propose des solutions de réhabilitations de l’ouvrage accompagné d’une notice d’impact environnemental. Un coût global des travaux d’environ 300 millions FCFA a été dégagé pour avoir une idée de la masse financière du projet.

Présentation (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 3 mars 2020