Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2018 → Etude d’aménagement d’un bas-fond (15 hectares) de type PAFR à Tiéré commune de Gon-Boussougon, région du centre-sud au Burkina Faso

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2018

Etude d’aménagement d’un bas-fond (15 hectares) de type PAFR à Tiéré commune de Gon-Boussougon, région du centre-sud au Burkina Faso

ETIEN Kablan Aurélien Patrick

Titre : Etude d’aménagement d’un bas-fond (15 hectares) de type PAFR à Tiéré commune de Gon-Boussougon, région du centre-sud au Burkina Faso

Auteur : ETIEN Kablan Aurélien Patrick

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’ingénierie Infrastructures et Réseaux Hydrauliques 2018

Résumé
Le présent travail issu du projet nommé Programme de la Petite Irrigation Villageoise (PPIV) du Burkina Faso visant à proposer des solutions qui permettraient de sécuriser, accroître, et intensifier la production agricole afin de renforcer la sécurité alimentaire des populations du pays. A travers les données de base telles que les études socio-économiques des populations du village de Tiéré et de la commune de Gon-Boussougou, les études topographiques et biophysiques du bas-fond, les études hydrologiques du bassin versant (débit de la crue décennale valeur de la méthode d’ORSTOM 71,32 m3/s), les études pédologiques et géotechniques nous ont permis de voir la faisabilité d’un aménagement de 15 ha de bas-fond rizicole de type PAFR T7 d’une lame d’eau de 30 cm mais avec quelques faiblesses compte tenu de la topographie générale du bas-fond (pente longitudinale générale égale à 0,675%), des études géotechnique et socio-économiques la partie aménageable est de 16,25 ha. On obtient 15,3ha de superficie nette exploitable subdivisée en parcelle de 0,25 ha donnant 63 parcelles. Le coût de l’aménagement du bas-fond s’élève à 77 885 440 f CFA HT, soit le coût de l’aménagement à l’hectare est de 4 798 860 f CFA. Ce projet prend en compte les activités des cultures de contre saison (les cultures maraichères) en proposant deux puits maraichers et des équipements d’irrigation donnant un montant global du projet d’une valeur de 96 885 440 f CFA. Selon les normes environnementales du pays il a été nécessaire d’établir une Notice d’Impact Environnemental et Social de catégorie B. Pour la mise en œuvre du PGES, nous retiendrons un montant provisoire de 9 495 600 FCFA. Les calculs de la rentabilité avec l’appui remarquable du maraichage nous ont permis d’avoir une durée de retour sur l’investissement de 5 ans inférieure à la durée prise en compte pour le calcul du débit de dimensionnement des ouvrages qui est de 10 ans.

Présentation (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 3 mars 2020