Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Niger → 2012 → Occupation des zones non constructibles de Niamey : processus et vulnérabilité à travers l’exemple de Kombo (deuxième arrondissement)

Université Abdou Moumouni Niamey (2012)

Occupation des zones non constructibles de Niamey : processus et vulnérabilité à travers l’exemple de Kombo (deuxième arrondissement)

MOUSSA TOUZOUKOU Mahaman Mousbahou

Titre : Occupation des zones non constructibles de Niamey : processus et vulnérabilité à travers l’exemple de Kombo (deuxième arrondissement)

Auteur : MOUSSA TOUZOUKOU Mahaman Mousbahou

Université de soutenance : Université Abdou Moumouni Niamey Niger

Grade : Mémoire 2012

Résumé
A l’instar des nombreuses villes africaines, Niamey a connu une urbanisation rapide. L’extension de la ville s’est faite de façon anarchique, conduisant les gens à occuper des zones inconstructibles, insalubres, inondables comme Kombo. Ce site de falaise à pente forte favorise, en effet, la stagnation des eaux du fleuve menaçant ainsi les populations riveraines d’inondation qui sont d’ailleurs récurrentes ces dernières années. Aux risques d’inondation et d’érosion s’ajoutent des difficultés de gestion du quartier qui d’ailleurs ne bénéficie pas d’infrastructures et d’équipements sociaux dont doivent normalement bénéficier chaque quartier de la ville.

Mots clés : ALÉA ; RISQUE NATUREL ; VULNÉRABILITÉ ; INONDATION

Présentation (Catalogue Collectif)

Page publiée le 22 mai 2020