Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Niger → < 2005 → Impact des effets résiduels des précédents culturaux (dolique, niébé et mil),de la restitution de leur biomasse et de l’apport de phosphate naturel de Tahoua (PNT) combiné à l’apport de l’urée sur le rendement et la mycorhization du mil dans ls sols sableux de Sador

Université Abdou Moumouni Niamey

Impact des effets résiduels des précédents culturaux (dolique, niébé et mil),de la restitution de leur biomasse et de l’apport de phosphate naturel de Tahoua (PNT) combiné à l’apport de l’urée sur le rendement et la mycorhization du mil dans ls sols sableux de Sador

Aïchatou Ali Mounkaila

Titre : Impact des effets résiduels des précédents culturaux (dolique, niébé et mil),de la restitution de leur biomasse et de l’apport de phosphate naturel de Tahoua (PNT) combiné à l’apport de l’urée sur le rendement et la mycorhization du mil dans ls sols sableux de Sador

Auteur : Aïchatou Ali Mounkaila

Université de soutenance : Université Abdou Moumouni Niamey Niger

Grade : Mémoire (FST)

Résumé
L’objectif était d’évaluer les effets résiduels de la culture de légumineuses, des doses des cultures antérieures, des doses de phosphate naturel de Tahoua (PNT) et l’ajout d’urée en microdosage, sur le rendement et les paramètres de mycorhization du mil en monoculture

Mots clés : Mycorhization ; Rendement ; Légumineuses ; Phosphate naturel de Tahoua ; Urée monoculture ; Micro-dose ; Sadoré.

Présentation (Catalogue Collectif)

Page publiée le 2 juillet 2020